semoule

semoule

n.f. [ it. semola, du lat. simila, fleur de farine ]
1. Aliment composé de fragments de grains de céréales : De la semoule de blé dur, de maïs, de riz. Un gâteau de semoule.
2. (Employé en appos.) Se dit d'un sucre en poudre dont les grains sont très fins.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

SEMOULE

(se-mou-ll', ll mouillées ; c'est la prononciation indiquée par l'Académie et certainement la plus usuelle ; mais elle n'est pas fondée en raison, puisque l'italien, d'où le mot vient, n'a pas de son mouillé) s. f.
Grains de blé passés au four, puis concassés en grains plus ou moins gros.
Pâte en grains, faite avec ces grains. Semoule blanche, celle qui se fait avec de la farine de riz. Semoule jaune, celle qui se fait avec la fleur de froment, dans laquelle on ajoute de la teinture de safran, de la coriandre et des jaunes d'œufs.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Semole [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. semola, du lat. simila, similago, fleur de farine, qui tient au grec . Le génev. dit simolat ; on trouve dans le bas-lat. simella, pain de fleur de farine, et, dans l'anc. français, simle, simenel, sorte de gâteau.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

semoule

SEMOULE. n. f. Grains concassés de céréales. particulièrement de froment, employés dans l'alimentation. Potage à la semoule.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

semoule


SEMOULE, s. f. [Se-mou-le: 1re et dern. e muet.] Pàte faite avec la farine la plus fine, réduite en petits grains.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

semoule

semolinaסולת (נ), סֹלֶתgriesmeelGrießsemolinoгрисkrupicesemuljeMannagryn (səmul)
nom féminin
petit grain de blé
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

semoule

[s(ə)mul] nfsemolina
semoule de riz → ground rice
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005