sensorium

SENSORIUM

(sin-so-ri-om') s. m.
Le cerveau considéré comme centre des sensations. Fig.
Il y a un être qui, dans l'espace infini comme dans son sensorium, voit, discerne et comprend tout [VOLT., Newton, I, 2]
On dit quelquefois, en se servant du latin, sensorium commune.
Le cerveau est le siége des sensations, le sensorium commune, le premier foyer de la vie, la source générale des fonctions qu'on nomme animales ou spirituelles [FOURCROY, Conn. chim. t. IX, p. 293]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. sensorium, de sensus, sens.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

sensorium

SENSORIUM. s. m. (On prononce Sainçoriome.) T. didactique, emprunté du latin. Le point, la partie du cerveau que l'on suppose être le centre commun de toutes les sensations.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835