sermonnaire

(Mot repris de sermonnaires)

sermonnaire

n.m.
Dans la religion chrétienne, auteur de sermons ; recueil de sermons.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

SERMONNAIRE

(sèr-mo-nê-r') s. m.
Recueil de sermons.
Fléchier ne se faisait aucun scrupule de prendre dans les vieux sermonnaires toutes les pensées heureuses qu'il y trouvait, et dont il ornait ses discours [D'ALEMB., Éloges, Fléch.]
Auteur de sermons.
Un prédicateur de mes amis ne songe à une matière que quand il est engagé à la traiter ; il feuillette la Concordance, Combéfis, quelques sermonnaires qu'il a achetés [FÉN., t. XXI, p. 40]
Adj. Qui convient au sermon. Le genre sermonnaire.

ÉTYMOLOGIE

  • Sermon.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • SERMONNAIRE. Ajoutez : - HIST. XIIe s.
    Onqes nus clers lisans, sermouniers ne prophete... [, Mainet, dans Romania, juillet-octobre 1875, p. 330]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

sermonnaire

SERMONNAIRE. adj. des deux genres. Qui a rapport au sermon. Le genre sermonnaire.

Il s'emploie aussi comme nom masculin et se dit d'un Recueil de sermons. Sermonnaire pour l'avent, pour le carême, pour toute l'année.

Il se dit aussi des Prédicateurs dont on a des recueils de sermons. Il y a dans sa bibliothèque beaucoup de sermonnaires.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5