serpentine

serpentine

n.f.
En minéralogie, roche vert sombre.

SERPENTINE1

(sèr-pan-ti-n') s. f.
Figure de manége : les cavaliers marchant de file décrivent une ligne sinueuse analogue à la sinusoïde.

SERPENTINE2

(sèr-pan-ti-n') s. f.
Ancienne bouche à feu dont la volée était vissée sur la culasse. Demi-serpentine, arme plus légère que la précédente, et construite de la même manière.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    La grande multitude des grosses coulevrines, serpentines et ribaudequins qui rompirent les paliz et tuoient les gens de guerre qui issoient à la deffense.... [MONSTREL., t. III, p. 38, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Serpentin 1.

SERPENTINE3

(sèr-pan-ti-n') s. f.
Sorte de pierre fine, ainsi dite de la variété de petites taches que ces pierres présentent lorsqu'elles sont polies, assez semblables aux taches de la peau d'un serpent.
Les serpentines ne sont pas aussi rares en France qu'on l'a cru ; il y en a de très belles, marquées de veines noires et vertes entrelacées, dans le département du Var [A. BRONGNIART, Traité de min. t. I, p. 488, dans POUGENS]
Serpentine noble, silicate de magnésie verdâtre, ordinairement compacte.
C'est avec cette serpentine [noble], taillée et polie, qu'on fait des tabatières, des vases et d'autres objets d'ornement ; elle porte en Italie les noms de verde di prato, verde di Susa [A. BRONGNIART, Traité de min. t. I, p. 486]
Serpentine commune, silicate de magnésie mélangé au fer oxydulé, au talc, à l'amphibole ; c'est une roche verdâtre, bariolée, compacte et susceptible d'un beau poli.
Se dit du marbre serpentin.
Arbre exotique dont le bois est appelé bois de serpent, ophioxylon serpentinum, apocynées. Nom vulgaire de la spigélie du Maryland, gentianées, et du cierge flagelliforme. Nom vulgaire du salsifis et de la serpentaire pied-de-veau
Espèce de couleuvre. Une tortue à boîte.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Une serpentine enchassée en or [, Bibl. des ch. 6e série, t. I, p. 366]

ÉTYMOLOGIE

  • Serpent.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    4. SERPENTINE (sèr-pan-ti-n'), s. f.Terme de mercerie. Petit ornement en passementerie qui fait la dent.
    Fabricant de lacets, tresses alpaga, soutaches, chamarrures, serpentines, ganse en coton, laine ou soie, [, Alman. Didot-Bottin, 1871-72, p. 1128, 2e col.]

serpentine

SERPENTINE. n. f. Pierre fine tachetée comme la peau d'un serpent. Un vase, une tasse de serpentine.

Il se dit aussi du Marbre serpentin.

En termes de Botanique, il désigne une Plante exotique dont le bois, appelé Bois de serpent, était employé autrefois en médecine comme sudorifique et fébrifuge.

serpentine

Serpentine, Piece d'artillerie.

Serpentine à distiller l'eau de vie.

Traductions

serpentine

serpentino