serpette

(Mot repris de serpettes)

serpette

n.f.
Petite serpe.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

SERPETTE

(sèr-pè-t') s. f.
Instrument de jardinage destiné à tailler les arbres fruitiers ; la lame est en acier fin, et courbée en dedans par le haut ; le manche est fait d'une matière qui ne glisse pas dans la main et ayant au bas un point d'arrêt qui le maintienne dans un effort.
Déjà d'un fer courbé la serpette tranchante Taille et forme à son gré la vigne obéissante [DELILLE, Géorg. II]
Outil de bourrelier. Outil d'oiseleur. Outil de plombier.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il n'appartient qu'au savetier à parler de sa serpette [, Caquets de l'accouchée, p. 184, dans LACURNE]
    Chantons la serpette ; Tous vignerons ont à elle recours, C'est leur secours pour tailler la vignette [MAROT, II, 351]

ÉTYMOLOGIE

  • Dimin. de serpe.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

serpette

SERPETTE. n. f. Petite serpe qui sert à tailler la vigne, à couper les raisins pendant la vendange, à émonder les arbres, etc. Emmancher une serpette.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

serpette

Une serpette ou Serpillon, Scirpicula.

Serpette qui sert à enter, Securicula insitiua, Falcula.

Une serpette ou autre instrument à couper les raisins en vendange, Vngues ferrei.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

serpette


SERPETTE, Voy. SERPE.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

serpette

חרמשית (נ), מבצרה (נ)

serpette

roncolo