seulet, ette

SEULET, ETTE

(seu-lè, lè-t') adj.
Diminutif de seul, usité seulement dans le style pastoral et surtout au féminin.
Ce soir que, vous ayant seulette rencontrée.... [VOIT., Poés. Œuv. t. II, p. 90]
Ma chère Annette, Toi si jeunette, Tu vas seulette ! [FAVART, Annette et Lubin, sc. 2]
Je gémis d'être seulette, En prison sous le verrou [BÉRANG., Chatte.]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Je ne li ai riens mesfait, Ne riens ne li ai mesdit, Fors c'acolleir mon amin soulette [, Arch. miss. scientif. 2e série, t. V, p. 237]
  • XVe s.
    Et dirent les aucuns qui avoient vu passer messire Yvain tout seulet.... [FROISS., III, IV, 23]
  • XVIe s.
    Laissant sa sœur au logis, la pauvrette, Elpicine, dormir toute seulette [AMYOT, Cimon, 27]

ÉTYMOLOGIE

  • Dimin. de seul ; génev. solet, solette ; provenç. solet ; espagn. solito ; ital. soletto.