sexte

SEXTE1

(sèk-st') s. f.
Terme d'antiquité. La troisième des quatre parties du jour chez les Romains.
Terme de liturgie catholique. Une des heures canoniales, appelées ordinairement petites heures, qui devait se dire à la sixième heure du jour, à compter du soleil levé.
Dans la maison, il [saint Pierre] avait ses heures réglées pour la prière ; il monta à l'heure de sexte, c'est-à-dire vers le midi.... [BOSSUET, Méd. sur l'Év. la Cène, 71e jour.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. sexta hora, la sixième heure, de sex, SIX.

SEXTE2

(sèk-st') s. m.
Nom donné, dans le moyen âge, au VIe livre des Décrétales publié par Boniface VIII. On trouve aussi, au féminin, la sexte.
Adj.
Registre sex e, voy. [REGISTRE, n° 2]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. sextus, sixième, de sex, six

sexte

SEXTE. n. f. T. d'Antiquité romaine. Troisième partie du jour, qui commençait à la fin de la sixième heure du jour, c'est-à-dire à midi.

En termes de Liturgie catholique, il se dit de Celle des heures canoniales qui doit être chantée vers la sixième heure du jour. Prime, tierce, sexte, none.