sexte

(Mot repris de sextes)

SEXTE1

(sèk-st') s. f.
Terme d'antiquité. La troisième des quatre parties du jour chez les Romains.
Terme de liturgie catholique. Une des heures canoniales, appelées ordinairement petites heures, qui devait se dire à la sixième heure du jour, à compter du soleil levé.
Dans la maison, il [saint Pierre] avait ses heures réglées pour la prière ; il monta à l'heure de sexte, c'est-à-dire vers le midi.... [BOSSUET, Méd. sur l'Év. la Cène, 71e jour.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. sexta hora, la sixième heure, de sex, SIX.

SEXTE2

(sèk-st') s. m.
Nom donné, dans le moyen âge, au VIe livre des Décrétales publié par Boniface VIII. On trouve aussi, au féminin, la sexte.
Adj.
Registre sex e, voy. [REGISTRE, n° 2]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. sextus, sixième, de sex, six
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

sexte

SEXTE. n. f. T. d'Antiquité romaine. Troisième partie du jour, qui commençait à la fin de la sixième heure du jour, c'est-à-dire à midi.

En termes de Liturgie catholique, il se dit de Celle des heures canoniales qui doit être chantée vers la sixième heure du jour. Prime, tierce, sexte, none.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5