sieur

sieur

[ sjœr] n.m. [ du lat. senior, plus vieux ]
1. Dans la langue juridique, qualification dont on fait précéder un nom propre d'homme : Le sieur Dabot s'est porté partie civile.
2. Péjor. Appellation donnée à un individu que l'on désapprouve ou dont on veut se moquer : Voici le sieur Untel qui prétend cloner un être humain.

SIEUR

(sieur) s. m.
Espèce de titre d'honneur dont l'usage est renfermé dans les plaidoyers, dans les actes publics et autres écritures de même sorte. Je plaide pour le sieur un tel, pour les sieurs tels.
On qualifiait d'ordinaire les états généraux des Provinces-Unies, les sieurs états, quand c'était le roi de France qui parlait [VOLT., Ann. Emp. Ferdinand III, Paix de Vestph.]
Titre donné dans une lettre par un supérieur, en parlant d'un inférieur Vous direz au sieur un tel de....
Par une sorte de mépris. Un sieur Paul est venu me faire je ne sais quelle réclamation.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Je suis sieur de la maison [, Les 15 joyes de mariage, p. 132, dans LACURNE]
    C'est folie d'adonner son cœur à homme du monde ; car ils ne font conte des pauvres femmes, quand ils sont sieurs d'elles, tant sont traitres [, ib. p. 78]

ÉTYMOLOGIE

  • Contraction de seigneur.

sieur

SIEUR. n. m. T. de Procédure. Il se dit le plus souvent pour Monsieur, dans les plaidoiries et les divers autres actes judiciaires. Je plaide pour le sieur un tel, pour les sieurs tels. Le dit sieur N.

Un sieur, précédant le nom propre, se dit ironiquement de Quelqu'un à qui l'on veut marquer un certain mépris. Un sieur Paul est venu me faire je ne sais quelle réclamation.

sieur


SIEUR, s. m. [Monosyllabe.] Il ne se dit qu'en style de Pratique, ou par modestie: le sieur un tel. Hors delà on dit Monsieur. = Sieur est aussi un titre qui marque seigneurie. "Le sieur d'un tel village. = Autrefois les Auteurs disaient le sieur, et non pas Monsieur, en se nomant à la tête de leurs ouvrages. "Le sieur d'Ablancourt; le sieur Despréaux.

Traductions

sieur

Herr

sieur

[sjœʀ] nm
le sieur Thomas → Mr Thomas (humoristique)Master Thomas