sillage

(Mot repris de sillages)

sillage

[ sijaʒ] n.m. [ de sillon ]
Zone de perturbations que laisse derrière lui un navire en mouvement : Les dauphins s'ébattent dans le sillage du bateau.
Marcher dans le sillage de qqn,
suivre sa trace, son exemple : De jeunes chercheurs marchent dans le sillage de ce grand scientifique.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

sillage

(sijaʒ)
nom masculin
trace que laisse un bateau derrière lui
figuré en suivant son exemple
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

SILLAGE1

(si-lla-j', ll mouillées, et non si-ya-j') s. m.
La vitesse absolue d'un navire. Quel sillage avez-vous ? Faire un bon sillage. Mesurer le sillage d'un bâtiment.
J'avais passé très près de la partie du sud sans sonder, pour ne pas ralentir le sillage de la frégate [LAPÉROUSE, Voy. t. II, p. 299, dans POUGENS]
Doubler le sillage d'un navire, aller une fois plus vite que lui.

PROVERBE

    de marin. Il fait plus de remous que de sillage, il fait plus de bruit que de besogne.
Trace que fait un bâtiment lorsqu'il navigue. Les vagues étaient trop hautes pour qu'on pût remarquer le sillage. Fig.
Elle [la lune] éclaire de loin la route des étoiles, Et leur sillage blanc dans l'océan d'azur [LAMART., Harm. I, 10]

ÉTYMOLOGIE

  • Siller 1.

SILLAGE2

(si-lla-j', ll mouillées) s. m.
Veine de prolongement d'une mine de houille en superficie ou en profondeur.

ÉTYMOLOGIE

  • Même radical que sillon.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

sillage

SILLAGE. (ILLAGE se prononce IYAGE.) n. m. T. de Marine. Trace que fait un bâtiment lorsqu'il navigue. Les vagues étaient si hautes qu'on ne pouvait remarquer le sillage.

Il désigne aussi la Vitesse d'un navire. Mesurer le sillage d'un bâtiment.

Fig., Marcher dans le sillage de quelqu'un, Suivre ses traces, son exemple; profiter des voies qu'il ouvre.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

sillage


SILLAGE, s. m. SILLER, v. n. [Si-gli-age, glié: mouillez les ll.] Termes de Marine. Ils se disent de l'action du vaisseau, qui fend les flots en avançant sur sa route. "Le vaisseau sillait au Nord. "Ce vaisseau double le sillage de l'aûtre; il va une fois plus vite. — Faire bon sillage, naviguer heureûsement.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

sillage

עקבה (נ), שובל (ז), עִקְבָה

sillage

scia

sillage

Wake

sillage

Wake

sillage

Wake

sillage

vakna

sillage

[sijaʒ] nm
[bateau] → wake
(fig) [personne] → trail
dans le sillage de → in the wake of
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005