singerie

Recherches associées à singerie: boiserie

singerie

n.f.
1. Imitation, grimace, geste comique : Ses singeries ne m'amusent guère clownerie, pitrerie
2. Section d'un zoo ou d'une ménagerie où sont gardés les singes.

singeries

n.f. pl.
Manières affectées, hypocrites : Nous ne nous sommes pas laissé prendre à ses singeries minauderie, simagrée

singerie

(sɛ̃ʒʀi)
nom féminin
mimique faite pour faire rire faire des singeries au fond de la classe

SINGERIE

(sin-je-rie) s. f.
Grimaces, gestes, tours de malice.
Chaque jour nous apercevons Que tout est plein de singerie ; Et les singes et les guenons Font une grande confrérie [, le Ballet des rues, 1647, dans Rev. de l'instr. publ. 22 févr. 1866]
Il fit autour force grimaceries, Tours de souplesse et mille singeries [LA FONT., Fabl. VI, 6]
Après avoir passé plus d'une grosse demi-heure à se divertir de leur inquiétude, et à faire mille petites singeries qu'elle voyait bien ne pouvoir être plus mal placées [HAMILT., Gramm. 4]
Agaceries, minauderies.
Et l'on fait mille petites singeries aux personnes, quand on les aime du bon du cœur [MOL., D. Juan, II, 1]
Si j'étais maître à danser, je ne ferais pas toutes les singeries de Marcel [J. J. ROUSS., Ém. II]
En donnant au bailli tantôt un coup de pied, tantôt un coup de bâton, et par d'autres singeries très agréables [LAHARPE, Cours de litt. t. IV, p. 491]
Imitation gauche ou ridicule.
La fricassée d'anges de Fragonard est une singerie de Boucher [DIDER., Salon de 1767, Œuv. t. XV, p. 24, dans POUGENS]
Malheureusement, je remarque dans son style une singerie continuelle de ces trois plumes célèbres [Voltaire, Diderot et J. J. Rousseau] [GRIMM, Corresp. 2e part. t. I, p. 168]
La plupart de nos poésies du jour, légères ou non légères, sont remplies de ces plates singeries d'un excellent original [LAHARPE, Correspond. t. II, p. 181]
Manières hypocrites.
Celui-ci [le P. Tellier] avait fait toutes les mines, pour ne pas dire les singeries d'un homme qui redoutait cette place [confesseur du roi] [SAINT-SIMON, 217, 180]
Les enfants ont une sagacité singulière pour démêler, à travers toutes les singeries de la décence, les mauvaises mœurs qu'elle couvre [J. J. ROUSS., Ém. IV]
Une longue et habituelle singerie de bravoure lui avait imposé [DIDER., le Neveu de Rameau.]
Va, dans le siècle du bon ton Les mœurs sont une singerie [DORAT, cité dans LA HARPE, Correspond. t. III, p. 17]
Réunion de singes.
Le vaisseau heurte un roc et se brise à leurs yeux, Et la mer abîma toute la singerie [LA MOTTE, Fabl. II, 6]
Ménagerie de singes.
L'aménagement de la singerie du jardin d'acclimatation [, Journ. offic. 17 nov. 1869, p. 1476, 3e col.]
Tableau, estampe représentant des singes en costume d'homme et dans différentes actions de la vie humaine. La singerie de Teniers.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Puis leur bailla ung petit singeot pour leur esbanoyer ; si ne pourriez croire les joyeuses cingeries qui furent entre les enfants et le cynge [, Perceforest, t. VI, f° 109]
    Dames de pensée amoureuse Font faire mille singeries, Aux maris chere marmiteuse, Aux fringants mille fringueries [COQUILLE, Blason des armes et des dames.]
  • XVIe s.
    Et aultres pareilles singeries [tours de force] de quoy il vivoit [MONT., I, 368]
    Je ne m'estonne plus de ceulx que les singeries d'Apollonius et de Mahumet embufflerent [séduisirent] [ID., IV, 161]

ÉTYMOLOGIE

  • Singer ; wallon, sîgreie ; on a dit singoiement, au XIIIe siècle, dans le même sens (DU CANGE, simiaticus).

singerie

SINGERIE. n. f. Cage où sont enfermés les singes. La singerie d'un jardin zoologique.

Il se dit aussi d'une Décoration murale, d'une peinture, d'une tapisserie dont les singes sont les principales figures. La singerie de Chantilly.

Il désigne figurément une Grimace, un geste malicieux. Faire des singeries.

Il se dit aussi d'une Démonstration hypocrite, de la simulation d'un sentiment. Cet étalage de douleur n'est que singerie.

Synonymes et Contraires

singerie

nom féminin singerie
1.  Tour comique.
2.  Manières affectées.
façons, jonglerie, manières, minauderie, mines, simagrée -familier: chichi, comédie -littéraire: afféterie.
Traductions

singerie

מעשה קוף (ז)

singerie

[sɛ̃ʒʀi]
nf (= cage des singes) [zoo, parc] → monkey house singeries
nfpl (= pitreries) → monkeying about (Grande-Bretagne), monkeying around