sixain

(Mot repris de sixains)

sixain

[ sizɛ̃] n.m. sizain.

SIXAIN

(si-zin) s. m.
Petite pièce de poésie composée de six vers.
Monsieur un tel écrivit hier au soir un sixain à mademoiselle une telle [MOL., Préc. 10]
Il [le roi de Prusse] écrit en français beaucoup mieux que plusieurs de nos académiciens ; et quelquefois, dans ses lettres, il laisse échapper de petits sixains ou dixains que peut-être ne désavoueriez-vous pas [VOLT., Lett. Cideville, 28 juin 1740]
Stance composée de six vers.
Malherbe voulait que les sixains eussent un repos à la fin du troisième vers [PELLISSON, Hist. Acad. III]
Paquet de six jeux de cartes.
Il y a plus de fatigue à remuer des paquets de toile que des sixains de cartes ; et cela faisait que je m'accommodais facilement au goût de madame [DANCOURT, Déroute du pharaon, sc. 7]
Point d'assemblées, point de bal ; je gage qu'on n'use pas là deux sixains de cartes dans toute une année [DIDER., Mém. Est-il bon ? est-il méchant ? I, 4]
Paquet de six pièces ou demi-pièces de ruban de fil ou de laine.
Chaque sixain de marchandises de bonneterie sera traversé d'un fil à l'extrémité duquel ils appliqueront un plomb portant l'empreinte de leur bureau, à condition que, si les sixains qui auront été ainsi plombés ne se trouvaient pas assortis convenablement pour la vente, lesdits gardes seront tenus de plomber de nouveau les mêmes sixains, [, Lett. patentes, 1er mars 1738]
Paquet d'épingles composé de 6 milliers.
Sixain ou demi-tiercerolle, barique contenant 110 litres.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Sisain denier [six deniers] [, Liv. des mét. 355]
  • XVIe s.
    Dans les comptes de l'argenterie du roi pour l'année 1560 (Arch. de l'Emp. KK. 126), je lis : " Pour deux sixaines de cartes fines pour servir audict seigneur [François II] au feur de 25 sols tournois le sixain, cy L S. ts. " On voit par là que la coutume de débiter les jeux de cartes par sixains est ancienne [A. JAL., Dict. crit. Cartes à jouer.]

ÉTYMOLOGIE

  • Six. Sixain veut dire proprement sixième : provenç. seizen.

sixain

SIXAIN. s. m. (X se prononce comme Z.) Petite pièce de poésie composée de six vers. Un tel a mis plusieurs maximes de morale en sixains.

Il signifie aussi, Un paquet de six jeux de cartes. Trois sixains de cartes entières, de cartes de piquet, de reversi.

sixain

Sixain, m. acut. Est la sixieme partie d'un total. Sexta pars totius. Qu'on dit un sixieme plus communément. Il est de la maniere de Huitain, Dixain, Douzain, et semblables.