softa

SOFTA

(sof-ta) s. m.
Nom, à Constantinople, des étudiants en théologie.
Les softas, qui semblent être l'âme du mouvement, se méprennent sans doute, [, Journ. de Genève, 30 mai 1877]