sot


Recherches associées à sot: seau

sot, sotte

adj. et n.
Dénué d'esprit, de jugement : Il faut être sot pour tomber dans un piège aussi évident bête, idiot, stupide
adj.
Qui dénote un manque d'intelligence : Cette réflexion est vraiment très sotte absurde, inepte ; intelligent, sensé
Remarque: Ne pas confondre avec saut.
SOTStricte Observance Templière

sot

SOT, OTTE. adj. Qui est sans esprit, sans jugement. Je ne suis pas si sot que de le croire. Un sot animal, une sotte bête.

Il signifie quelquefois Qui est embarrassé, déconcerté, confus. Il est resté sot, tout sot.

Il se dit aussi des Choses faites sans esprit et sans jugement. Une sotte entreprise. Un sot projet. Un sot discours. Un sot livre.

Prov., À sotte demande, à sotte question, point de réponse.

SOT se dit également de Certaines choses fâcheuses ou ridicules. Il a fait un sot mariage. Voilà une sotte aventure. Faire une sotte figure.

SOT s'emploie aussi comme nom. C'est un sot. Vous êtes une petite sotte.

Fam., C'est un sot en trois lettres se dit d'un Homme fort bête.

Fam. et par ellipse, Quelque sot, Quelque sot le dirait, le ferait, y croirait, y serait trompé. Il est vieux.

sot

Sot et legier, qui fait les choses à la volée, sans jugement ne consideration, Temerarius.

Un sot sans aucune sagesse ne grace, Insulsus, Stolidus.

Un sot en paroles et en faits, où il n'y a ne rime ne raison, Fatuus.

Fort sot, Perfatuus.

Va t'en d'ici sot que tu es, Abi sis, insciens.

Va ailleurs cercher ton sot, Quaere peregrinum Dictum prouerbiale. Ex Horat. B.

Sot glorieux, Stulte, arrogans.

Comment estoit-il si sot, que, etc. Adeone erat stultus, vt, etc.

Qu'est-il plus sot ou plus lourd que de, etc. Quid est inscitius quam, et caet.

¶ Les sots qui joüent des farces ou sotises, Satyri, Satyri auriti. Budaeus.

¶ Chose sotte et contraire à soymesme, Absurdum.

Chose sotte et desplaisante, Inscita res.

Chose sotte et qui n'a point de grace, Frigida res.

Chose sotte à dire, Friuolum dictu.

Chose aucunement sotte et contraire à soy-mesme, Subabsurda res.

Quand aucun fait ou dit choses sottes, sans avoir aucun esgard à vertu ne honnesteté, Lasciuia.

Chose si sotte et si folle que tout le monde la blasme et s'en mocque, Inepta res.

Une chose fort sotte et contraire à soy-mesme, Perabsurda res.

sot


SOT, SOTE, adj. SOTEMENT, adv. SOTISE, s. f. SOTISIER, s. m. [Le t se prononce au 1er, 2e e muet au 2d et au 3e, lon. au 4e; 3e e muet au 4e, é fer. au 5e: sot, sote, teman, tî-ze, ti-zié.] Sot, stupide, grossier, sans esprit et sans jugement. Il se dit des persones et des chôses, qui y ont raport. "Un sot homme, une sote femme; un sot animal, une sote bête (toujours en parlant des persones.)
   C'est trop que d'être sot à la fois et bisarre.
       Palissot.
  L'Aigle d'une maison n'est qu'un sot dans une autre.
      Le Méchant.
Un sot discours, un sot livre; une sote entreprise. — Une sote affaire; fâcheuse, embarrassante~. Subst. "Celui, celle, qui a dit cela est un sot, une sote. "La probité, qui nuiroit à leur fortune, n'est plus pour eux que la vertu des sots. MASSIL. — Cela me parait un peu bâs, ou trop familier du moins pour le discours soutenu.
   Ce n'est qu'un jeune sot, qui voudroit être un fat.
       La Chaussée.
On dit, par élipse, en st. famil. Quelque sot, en sous-entendant, le croirait, le dirait, le ferait, et non pas moi. "Vous devriez faire cela... Quelque sot! c. à. d. je ne suis pas si sot que de le faire, etc. Voy. FAT.
   SOTEMENT., d'une sote manière. "Il a répondu sotement: "Il s'est laissé sotement duper.
   SOTISE, 1°. Qualité de celui, qui est sot. "La sotise de cet homme est inconcevable. "C' est sotise à vous que de croire, etc. = 2°. Actions ou discours, éfets de la sotise: "Il fait tous les jours quelques nouvelles sotises; il ne sait dire que des sotises.
   Eh quoi, vil complaisant vous louez des sotises!
       Misantrope.
= 3°. Paroles et actions obscènes. "Il est indigne d'un honête homme de dire des sotises devant des femmes et encôre plus devant de jeunes persones.
   SOTISIER, se dit d'un recueuil de sotises, de vers libres; et de celui qui débite des sotises. "Il a un ample sotisier. "Cet homme est un sotisier; st. famil.

Synonymes et Contraires

sot

adjectif sot
1.  Littéraire. Qui manifeste de l'embarras.
2.  Qui manque d'intelligence.

sot

nom masculin sot
Traductions

sot

(so)

sotte

albern, blödsinnig, dumm, stumpfsinnig, Tor, Dummkoptdull, fool, foolish, addled, stupidbot, dom, domkop, domoor, dwaas, flauw, malloot, onbenullig, onnozel, schaapachtig, schaapskop, simpel, stom, stomkop, stommeling, stompzinnig, sufferd, zot, zwakhoofdigאהבל (ת), אוויל (ז), חושם (ת), חכם בלילה (ת), חמורי (ת), חסר בינה (ת), טומטום (ז), טיפש (ת), טמבל (ז), כסיל (ז), נואל (ז), סכל (ת), סתום (ת), פתי (ז), שוטה (ז), חָכָם בַּלַּיְלָה, פֶּתִי, כְּסִיל, טֶמְבֵּל, טֻמְטוּם, טִפֵּשׁ, שׁוֹטֶהηλίθιος, μουρλός, παλαβόςstultulotonto, pazguato, sonso, zonzorumalbodohsciocco, balordo, gaglioffo, idiotico, melenso, pirla愚か어리석은parvo, toloтупоумно愚笨 (sɔt)
adjectif
qui manque d'intelligence

sot

[so, sɔt]
adjsilly, foolish
nm/ffool