soufflure

soufflure

n.f.
Cavité remplie de gaz, formée au cours de la solidification d'une masse de verre fondu.

SOUFFLURE

(sou-flu-r') s. f.
Terme de métallurgie. Cavités qui se forment, en certains cas, dans l'épaisseur d'un ouvrage de fonte ou de verre, par l'action de gaz, pendant la solidification.
Ces coins étaient faits avec de l'acier mal travaillé : car on voit, dans le champ des médailles, des inégalités et des soufflures qui prouvent sa mauvaise qualité et la grossièreté de sa préparation [MONGEZ, Instit. Mém. Acad. inscr. t. IX, p. 204]
Cavité qui se forme dans le plomb lors de sa fonte en table. Se dit aussi en parlant du cuivre fondu.
Renflement occasionné par l'air qui n'a pu s'échapper de la matière en fusion.
On trouve assez souvent, dans ces pierres, des vides occasionnés par des soufflures [BUFF., Min. t. VIII, p. 141]

ÉTYMOLOGIE

  • Souffler.

soufflure

SOUFFLURE. n. f. T. de Fonderie. Cavité qui se forme dans l'épaisseur d'un ouvrage de fonte ou de verre par l'action de l'air ou de certains gaz. Un métal grossièrement travaillé où l'on trouve beaucoup de soufflures.