souffre-douleur

souffre-douleur

n. inv.
Personne qui est victime de mauvais traitements, de railleries, de tracasseries : Il était le souffre-douleur de ses camarades de chambrée tête de turc

souffre-douleur

(sufʀədulœʀ)
nom masculin invariable
personne maltraitée par les autres le souffre-douleur de l'école

SOUFFRE-DOULEUR

(sou-fre-dou-leur) s. m.
Personne qu'on n'épargne point, et qu'on expose à toutes sortes de fatigues. C'est le souffre-douleur de la maison.
Personne qui est le but des plaisanteries et de la malice des autres.
Oh ! oh ! tu m'avais pris pour un souffre-douleur [HAUTEROCHE, Nobles de province, II, 3]
Il me paraît que chacun a son souffre-douleur [VOLT., Lett. Richelieu, 25 mai 1772]
Au fém. C'est une souffre-douleur.
La pauvre petite souffre-douleur laissa faire l'enfant gâté [MIRAB., Lett. orig. t. III, p. 305]
Familièrement. Bête de somme ou objet qu'on sacrifie à toutes sortes d'usages. Je mets cet habit quand le temps est mauvais ; c'est le souffre-douleur. Au plur. Des souffre-douleur.

ÉTYMOLOGIE

  • Souffrir, douleur.

souffre-douleur

SOUFFRE-DOULEUR. n. m. Personne qui est continuellement l'objet des plaisanteries méchantes, des mauvais traitements de ceux qui profitent de sa faiblesse, de sa timidité, ou encore de l'infériorité de sa situation, de son isolement ou de sa pauvreté. Cet écolier est le souffre-douleur de ses camarades. Ils ont pris ce pauvre diable pour souffre-douleur.
Synonymes et Contraires

souffre-douleur

nom invariable souffre-douleur
Personne qu'on maltraite.
Traductions

souffre-douleur

שק חבטות (ז)

souffre-douleur

Prügelknabe

souffre-douleur

[sufʀədulœʀ] nmf invpunch bag (Grande-Bretagne), punching bag (USA)