souillard

(Mot repris de souillards)
Recherches associées à souillards: souillarde

SOUILLARD

(sou-llar, ll mouillées) s. m.
Terme de construction. Trou percé dans une pierre, pour livrer passage à l'eau ou pour en recevoir la chute. La pierre elle-même. Pièce de bois qui fait partie d'un pont, d'une écluse. Petit châssis qu'on scelle dans une écurie.
Place où le sanglier a pris souille.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Quelque valet d'estable ou quelque souillart [souillon] de cuisine [PASQUIER, Ménophile, p. 137, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Souiller ; ital. sugliardo.

souillard

Souillard, est le nom d'un chien qui fut le premier de la race des chiens courans blancs, dits bauds surnommez greffiers, qui sont en France: lequel fut donné par un gentilhomme au Roy Loys douzieme, et par luy au Seneschal de Normandie, et dés lors on commença à luy faire couvrir lyces et en faire race. Duquel et d'une lyce nommée baude appartenant à Madame Anne de Bourbon fille dudit Roy, yssirent quinze ou seize chiens bauds, et entre autres, six d'excellence, Cleraut, Joubart, Miraut, Maigret, Marteau et Hoyse la bonne lyce. Depuis la race s'est augmentée en France.