soulte

(Mot repris de soultes)

soulte

n.f. [ anc. fr. solte, du lat. solvere, dénouer, payer ]
Somme d'argent qui compense une inégalité dans un partage ou un échange.

soulte

SOULTE. n. f. T. de Jurisprudence. Somme que celui qui se trouve favorisé dans un partage, dans un échange, doit payer à un autre pour rétablir l'égalité. Il a payé telle somme pour soulte de partage à son cohéritier, à ses cohéritiers. Soulte d'échange.

soulte

La soulte et gages qu'on baille aux gens de guerre tous les mois, Stipendium, Emeritum. Semble que ce mot Soulte vienne de Solutio.

Qui est à la soulte, Stipendiosus, Merens.

Leur Roy a en sa soulte tant de gens et de bestes, Regi eorum peditum sexcenta millia, equitum triginta millia, elephantorum nouem millia stipendiantur.

Qui ont double soulte, Duplicarij milites.

Bailler soulte aux gensdarmes, Stipendio afficere.

Asseoir une somme de deniers sur une ville ou village pour la soulte des gens de guerre, In stipendium argentum imponere.

Servir pour la soulte, Mereri, Emereri.

Traductions

soulte

[sult] nf (= compensation financière) → balancing payment