souriceau

souriceau

n.m.
Petit de la souris.

souriceau

(suʀiso)
nom masculin pluriel souriceaux
petit de la souris Les souriceaux naissent aveugles.

SOURICEAU

(sou-ri-sô) s. m.
Petit d'une souris.
Un souriceau tout jeune et qui n'avait rien vu [LA FONT., Fabl. VI, 5]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Souriceau [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Dimin. de souris 2. L'ancienne langue avait aussi souricette, petite souris.

souriceau

SOURICEAU. n. m. Petit d'une souris.

souriceau


SOURICEAU, s. m. SOURICIèRE, s. f. SOURIS, s. f. [sou-ri-so, ciè-re, sou-ri: 3e è moy. et long au 2d.] Souris, petit animal, plus petit que le rat, avec qui il a beaucoup de raport. "Les souris rongent les papiers. "Guetter, comme le chat fait, la souris. — Voy. POTÉE. — En st. Prov. la montagne a enfanté une souris; le succès n'a pas répondu à l'attente. On dit, dans le même style, de celui qui a bien peur, qu'on le ferait entrer dans le trou d'une souris. = Dans une éclanche, la souris est un muscle charnu, qui tient à l'ôs du manche, prês de la jointûre. = Adj. Cheval souris, dont le poil ressemble en couleur au poil d'une souris.
   SOURICEAU, le petit d'une souris. = Souricière, piège pour prendre des souris. = Les Fabulistes disent, le peuple souriquois, la gent souriquoise.

Traductions

souriceau

עכברון (ז)

souriceau

Mäuserich