sous-entendre

sous-entendre

v.t.
Faire comprendre qqch sans le dire explicitement : Qu'est-ce que vous sous-entendez par là ? insinuer
Être sous-entendu,
être implicite ; ne pas être exprimé mais pouvoir être facilement supposé, rétabli : « Par ici » est une phrase où le verbe « venir » est sous-entendu.

sous-entendre

(suzɑ̃tɑ̃dʀ)
verbe transitif
faire comprendre qqch sans le dire clairement, laisser entendre Il a sous-entendu que je n'avais pas fait correctement mon travail.

sous-entendre


Participe passé: sous-entendu
Gérondif: sous-entendant

Indicatif présent
je sous-entends
tu sous-entends
il/elle sous-entend
nous sous-entendons
vous sous-entendez
ils/elles sous-entendent
Passé simple
je sous-entendis
tu sous-entendis
il/elle sous-entendit
nous sous-entendîmes
vous sous-entendîtes
ils/elles sous-entendirent
Imparfait
je sous-entendais
tu sous-entendais
il/elle sous-entendait
nous sous-entendions
vous sous-entendiez
ils/elles sous-entendaient
Futur
je sous-entendrai
tu sous-entendras
il/elle sous-entendra
nous sous-entendrons
vous sous-entendrez
ils/elles sous-entendront
Conditionnel présent
je sous-entendrais
tu sous-entendrais
il/elle sous-entendrait
nous sous-entendrions
vous sous-entendriez
ils/elles sous-entendraient
Subjonctif imparfait
je sous-entendisse
tu sous-entendisses
il/elle sous-entendît
nous sous-entendissions
vous sous-entendissiez
ils/elles sous-entendissent
Subjonctif présent
je sous-entende
tu sous-entendes
il/elle sous-entende
nous sous-entendions
vous sous-entendiez
ils/elles sous-entendent
Impératif
sous-entends (tu)
sous-entendons (nous)
sous-entendez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais sous-entendu
tu avais sous-entendu
il/elle avait sous-entendu
nous avions sous-entendu
vous aviez sous-entendu
ils/elles avaient sous-entendu
Futur antérieur
j'aurai sous-entendu
tu auras sous-entendu
il/elle aura sous-entendu
nous aurons sous-entendu
vous aurez sous-entendu
ils/elles auront sous-entendu
Passé composé
j'ai sous-entendu
tu as sous-entendu
il/elle a sous-entendu
nous avons sous-entendu
vous avez sous-entendu
ils/elles ont sous-entendu
Conditionnel passé
j'aurais sous-entendu
tu aurais sous-entendu
il/elle aurait sous-entendu
nous aurions sous-entendu
vous auriez sous-entendu
ils/elles auraient sous-entendu
Passé antérieur
j'eus sous-entendu
tu eus sous-entendu
il/elle eut sous-entendu
nous eûmes sous-entendu
vous eûtes sous-entendu
ils/elles eurent sous-entendu
Subjonctif passé
j'aie sous-entendu
tu aies sous-entendu
il/elle ait sous-entendu
nous ayons sous-entendu
vous ayez sous-entendu
ils/elles aient sous-entendu
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse sous-entendu
tu eusses sous-entendu
il/elle eût sous-entendu
nous eussions sous-entendu
vous eussiez sous-entendu
ils/elles eussent sous-entendu

SOUS-ENTENDRE

(sou-zan-tan-dr') v. a.Il se conjugue comme entendre.
Ne point exprimer dans la discours une chose qu'on a dans la pensée.
En vous disant cela, j'avais sous-entendu que.... Qu'il serait beau de faire sous-entendre toutes les injures que disent Léontine et Pulchérie, au lieu de les dire ! que ce ménagement serait touchant et plein de force ! [VOLT., Comm. Corn. Rem. Héraclius, IV, 5]
Terme de grammaire. Ne pas exprimer certains mots qui peuvent être aisément suppléés.
En descendant des langues anciennes aux plus modernes, on s'apercevra que l'usage de sous-entendre des mots est de moins en moins reçu ; notre langue le rejette même si fort, qu'on dirait quelquefois qu'elle se méfie de notre pénétration [CONDIL., Conn. hum. II, I, 8]
Vous remarquez que les ellipses ne souffrent point de difficulté, lorsqu'on ne sous-entend que les mots qui ont été déjà employés [ID., Art d'écr. I, 10]
Se sous-entendre, v. réfl. être sous-entendu Cette clause, cette condition se sous-entend toujours.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Et i aura un predome de par nous, pour sous-entendre [recevoir en sous-ordre les observations] et prendre garde à la besoingne, sans ce que il face contrainte [, Ordonn. des rois de Fr. t. I, p. 384]

ÉTYMOLOGIE

  • Sous, et entendre.

sous-entendre

SOUS-ENTENDRE. v. tr. Laisser entendre une chose sans l'exprimer. Quand je vous ai dit cela, j'ai sous-entendu que....

Cette clause, cette condition se sous-entend, se sous-entend toujours, Elle est réputée exprimée. On dit de même : Cela est toujours sous-entendu.

SOUS-ENTENDRE se dit, en termes de Grammaire, de Certains mots qu'on n'exprime pas et qui peuvent être aisément suppléés. Dans cette phrase le verbe est sous-entendu.

Le participe passé SOUS-ENTENDU s'emploie comme nom masculin. Il y a dans cette lettre bien des sous-entendus.

Il se dit spécialement d'Allusions grivoises. Cette chanson est pleine de sous-entendus.

sous-entendre


SOUS-ENTENDRE, v. act. SOUS-ENTENTE, s. fém. SOUS-ENTENDU, s. masc. [sous-zantandre, tante, tandu: 2e et 3e lon.] Sous entendre, c'est retenir dans l'esprit quelque chôse qu'on n'exprime point. "Quand j'ai dit cela, j'ai sous-entendu que etc. = Se sous-entendre se dit d'une chôse qu'on n'exprime point et qui est censée exprimée. "Une telle claûse se sous-entend toujours. = Quand on dit dormir toute la nuit, on sous-entend, pendant.
   Sous-entente, et sous-entendu se disent de ce que l'on sous-entend; le premier par artifice et duplicité; le 2d inocemment et uniquement pour abréger. "Il y a toujours quelque sous-entente à ce qu'il dit. "Il (M. de Varignon) ne recherche point par des sous-entendus hardis la gloire de paroître profond. Fonten. = L'Acad. ne met sous-entendu que comme participe.

Synonymes et Contraires

sous-entendre

verbe sous-entendre
Traductions

sous-entendre

get at

sous-entendre

υπονοώ

sous-entendre

sottintendere

sous-entendre

[suzɑ̃tɑ̃dʀ] vt → to imply