sous-interpréter

SOUS-INTERPRÉTER

(sou-zin-tèr-pré-té) v. a.
Il se conjugue comme interpréter. Donner à ce qui a été déjà interprété une interprétation secondaire.
Pour une foule d'autres mots qui tiennent à la racine même de nos connaissances et qui nous sont intelligibles par la lumière naturelle, nous pouvons les traduire, les sous-interpréter, les décrire en quelque sorte [VILLEMAIN, Dict. de l'Acad. 1835, préf. p. XXIII]