spahi

spahi

n.m. [ d'un mot turc signif. « soldat à cheval » ]
Cavalier autochtone d'Afrique du Nord, servant dans l'armée française avant 1962 : Une troupe de spahis.

SPAHI

(spa-i) s. m.
Nom d'un corps de cavalerie turque, payé par le Grand Seigneur, et ne possédant aucun fonds de terre, comme en possèdent les Timariots.
Les janissaires, d'accord avec les spahis, entrèrent tumultueusement dans le sérail à Andrinople [SAINT-SIMON, 124, 114]
Soldat d'un corps de cavalerie indigène formé dans l'Afrique française.

ÉTYMOLOGIE

  • Persan, sipâhi, cavalier, le même que cipaye (voy. ce mot).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    SPAHI.
    Ajoutez :
    Quant aux spahis, on les voit apparaître dès le commencement de la conquête, en 1830 ; sous le nom générique de spahis qui lui est resté, c'était une cavalerie indigène irrégulière, espèce de milice [, Journ. offic. 12 nov. 1874, p. 7531, 1re col.]

spahi

SPAHI. n. m. Soldat turc qui servait à cheval. Les spahis formaient le premier corps de cavalerie turque.

Il se dit aujourd'hui de Troupes de cavalerie indigène de l'Afrique du nord, dont les cadres sont français. Spahis algériens. Spahis marocains.

spahi


SPAHI, s. m. Soldat Turc, qui sert à cheval.