sphinx

sphinx

[ sfɛ̃ks] n.m. [ mot lat., du gr. sphiggein, serrer ]
1. Monstre mythique à corps de lion et à tête humaine : Le sphinx de Gizeh garde toujours la pyramide de Khephren.
2. Grand papillon nocturne.
3. Litt. Personne énigmatique : Je n'ai pas réussi à connaître les pensées de ce sphinx.

sphinx

(sfɛ̃ks)
nom masculin
1. monstre imaginaire représenté avec un corps de lion et une tête humaine Le sphinx tuait les personnes qui n'avaient la réponse à l'énigme qu'il leur proposait.
2. grand papillon qui vit la nuit Les sphinx vivent entre 10 et 25 jours.

SPHINX

(sfinks') s. m.
Monstre de la Fable, que Junon en colère suscita contre la ville de Thèbes pour affliger le pays ; les poëtes lui donnent la tête et le sein d'une fille, le corps d'un lion et les ailes d'un aigle ; il proposait une énigme et dévorait ceux qui ne la devinaient pas.
On t'a parlé du sphinx dont l'énigme funeste Ouvrit plus de tombeaux que n'en ouvre la peste [CORN., Œdipe, I, 4]
Fig.
Deviner l'énigme du sphinx, ou bien en être dévoré [BEAUMARCH., Mère coupable, II, 18]
Terme de sculpture. Figure de sphinx sans ailes.
Au haut de chaque rampe un sphinx aux larges flancs Se laisse entortiller de fleurs par des enfants [LA FONT., Psyché, I, p. 103]
Terme d'histoire naturelle. Genre de papillons.

REMARQUE

  • Autrefois sphinx était du féminin, conformément au grec qui fait ce mot féminin, car le sphinx était une femme. La sphinx, le P. VANSLEB, Nouv. relation, p. 144.

ÉTYMOLOGIE

  • En grec, mot d'origine étrangère (Hésiode a à l'accusatif), mais assimilé par les Grecs à, serrer, étouffer.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    SPHINX. Ajoutez :
    Fig. Ce qui est mystérieux.
    Nouveau sphinx, la vie abandonnera le secret de sa destinée à qui saura le lui ravir au prix d'une lutte acharnée [G. DE SAPORTA, Rev. des Deux-Mondes, 1er déc. 1871, p. 616]

    REMARQUE

    • Ajoutez : Voici un exemple où sphinx est du féminin :
      Dans le voisinage de la cité de Thèbes, s'était posé sur un rocher élevé un horrible monstre au visage de femme et au corps de lion.... et la respiration de cette sphinx, empoisonnant l'air pur du ciel, répandait dans leurs demeures une peste affreuse [, les Dieux et les héros, contes mythologiques, trad. de l'anglais de G. COX par F. Baudry et E. Delerot, Paris, 1876, p. 35]

sphinx

SPHINX. n. m. T. de Mythologie. Monstre ayant la tête et les seins d'une femme, le corps d'un lion et les ailes d'un aigle.

Il se dit aussi, en termes de Sculpture, d'une Figure qui a la tête et les seins d'une femme et le reste du corps d'un lion. On représente les sphinx couchés sur le ventre, les pattes de devant étendues et la tête droite. Un sphinx de marbre.

Il se dit figurément d'une Personne énigmatique, par allusion au sphinx de la légende d'OEdipe, qui proposait des énigmes aux passants.

En termes d'Entomologie, il se dit d'un Genre de papillons surtout crépusculaires qui ont le corps gros, les yeux grands et les ailes horizontales, ornées de couleurs vives et variées.

sphinx


SPHINX, s. m. [Sfeinks, monosyllabe.] Monstre imaginaire; qui avait le visage et les mamelles d'une femme, le corps d'un lion, et les ailes d'un aigle. = * Danet et quelques Auteurs ont fait ce mot féminin; la sphinx. Richelet dit qu' il est des deux genres; L'Acad. ne le marque que masculin; et c'est l'usage le plus autorisé.

Traductions

sphinx

Sphinx

sphinx

sfinx

sphinx

sphinx

sphinx

sfinge

sphinx

Сфинкс

sphinx

Sphinx

sphinx

הספינקס

sphinx

스핑크스

sphinx

Sfinx

sphinx

[sfɛ̃ks] nm inv
(MYTHOLOGIE, HISTOIRE)sphinx
(= papillon) → hawk moth