spinosiste

SPINOSISTE

(spi-nô-zi-st') s. m. et f.
Celui, celle qui admet les principes de Spinosa.
Ils nous aimeraient autant athées que spinosistes, comme nous le sommes ; pour les adoucir, faisons-nous sceptiques, et répétons avec Montaigne : que sais-je ? [D'ALEMB., Lett. au roi de Prusse, 30 nov. 1770]
Adj.
L'impassibilité dédaigneuse du poëte [Goethe], qui était à la fois supériorité d'esprit et résignation spinosiste [CHALLEMEL-LACOUR, Revue des Deux-Mondes, 15 mars 1870, p. 303]

spinosiste

SPINOSISTE. s. des deux genres Celui ou celle qui admet les principes du spinosisme.