spiritualisation

(Mot repris de spiritualisations)

SPIRITUALISATION

(spi-ri-tu-a-li-za-sion) s. f.
Ancien terme de chimie. Action d'extraire d'un corps solide ou liquide l'esprit qu'il contient.
Fig. Action de donner un sens spirituel à un passage, un caractère spirituel à une affection.

ÉTYMOLOGIE

  • Spiritualiser.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

spiritualisation

SPIRITUALISATION. s. f. T. de Chimie. Action d'extraire des liqueurs spiritueuses des corps solides et liquides. La spiritualisation se fait par la distillation. Il est vieux.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835

spiritualisation


SPIRITUALISATION, s. f. SPIRITUALISER, v. act. SPIRITUALITÉ, s. f. SPIRITUEL, ELLE, adj. SPIRITUELLEMENT, adv. SPIRITUEUX, EûSE, adj. [Spiritu-alization, alizé, alité; èl, èle, èleman, , eû-ze: 4e è moy. 5e e muet au 5e et au 6e, 4e lon. aux deux derniers.] Spirituel est 1°. Qui est esprit; incorporel. "Les Anges sont des substances sprituelles: l'âme de l'Homme est spirituelle et immortelle. = 2°. Qui a de l'esprit: "Homme fort spirituel; femme très-spirituelle. = 3°. Apliqué aux chôses, ingénieux; où il y a de l'esprit. "Réponse spirituelle. = Qui montre qu'on a de l'esprit: air spirituel, physionomie spirituelle. = 4°. En matière de dévotion, il est oposé à charnel, sensuel, mondain. "L'Homme spirituel, la vie spirituelle. Père spirituel; entretien, exercice, cantique, spirituel. * Bourdaloue et Fleury l'emploient substantivement au pluriel. "C'est le vice des spirituels et des Dévots, etc. "Les spirituels ont pensé que, etc. Il n'est pas fort usité dans cet emploi. = 5°. Allégorique ou moral, par oposition à litéral. "Le sens spirituel de l'Écritûre.
   SPIRITUELLEMENT, d'une manière spirituelle (n°. 3°.) Il lui répondit fort spirituellement.
   SPIRITUALITÉ, qui regarde la natûre de l'âme; la spiritualité de l'âme (n° 1°.) Ou la vie intérieure: (n° 4°.) Livre de spiritualité.
   SPIRITUALISER et spiritualisation se disent en chimie, de l'action de réduire en esprits les corps mixtes. = Trév. done deux autres sens au verbe; 1°. Ouvrir l'~ esprit à quelqu'un: "Les Dames spiritualisent, (polissent) l'esprit de ceux, qui les fréquentent. On ne cite point d'Âuteur. Spiritualiser est hors d'usage en ce sens; et spiritualiser l'esprit a quelque chose de risible. 2°. Doner un sens spirituel à etc. "Les Pères ont spiritualisé et allégorisé toute l'Écritûre. — Celui-ci me parait bon: l'Acad. ne le met pas.
   SPIRITUEUX, qui a beaucoup d'esprit, volatil, subtil, pénétrant. "Vin fort spiritueux; liqueur spiritueûse. "Il y a des gens, qui, au moyen d'une grande vivacité, paroissent avoir beaucoup plus d'esprit, qu'ils n'en ont en effet. Ils sont spiritueux, si cela peut se dire, plutôt que spirituels. L'Ab. Trublet.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

spiritualisation

התפשטות הגשמיות (נ)