stagnation

stagnation

[ stagnasjɔ̃] n.f.
1. État d'un fluide stagnant : La stagnation de la brume dans la vallée immobilité
2. Fig. Absence de progrès, d'activité ; marasme : La stagnation des échanges commerciaux immobilisme, inertie

stagnation

(stagnasjɔ̃)
nom féminin
figuré évolution fait de ne pas progresser, de ne pas évoluer la stagnation des valeurs boursières

STAGNATION

(stagh-na-sion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
État de ce qui est stagnant. La stagnation des eaux.
État du sang et des humeurs qui ne coulent pas ou qui circulent trop lentement, par analogie avec les eaux qui croupissent dans les étangs.
Fig. État de ce qui ne se développe pas. La misère est grande par suite de la stagnation des affaires.
Il n'y eut plus [dans la scolastique], à proprement parler, aucune logique réelle ; et c'est peut-être une des grandes causes de la longue stagnation de l'esprit humain dans le moyen âge [DESTUTT TRACY, Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. IV, p. 599]
L'espèce de stagnation de mœurs dans laquelle elle [l'Espagne d'alors] repose lui sera peut-être utile un jour [CHATEAUBR., Génie, III, III, 5]
Terme de marine. Se dit de la rose des vents quand elle dort.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. stagnare, être stagnant.

stagnation

STAGNATION. n. f. État de ce qui est stagnant. La stagnation des eaux. La stagnation du sang, des humeurs.

Il se dit figurément en parlant des Affaires de commerce ou de banque qui languissent, qui sont suspendues. La stagnation des affaires. Le commerce est dans un état de stagnation inquiétant.

Synonymes et Contraires
Traductions

stagnation

stagnation

stagnation

דריכה במקום (נ), סטגנציה (נ), עמידה במקום (נ), דְּרִיכָה בַּמָּקוֹם

stagnation

stagnatie, stilstand

stagnation

estancamiento

stagnation

Stagnation

stagnation

ristagno, stasi

stagnation

стагнация

stagnation

stagnace

stagnation

stagnation

stagnation

침체

stagnation

stagnation

stagnation

[stagnasjɔ̃] nfstagnation