stasimètre

STASIMÈTRE

(sta-zi-mè-tr') s. m.
Nom donné par M. Bétot à un instrument qu'il a inventé pour mesurer la résistance à la pénétration qu'offrent les tissus organiques ; c'est une balance dont un plateau est remplacé par une aiguille qui doit s'enfoncer dans le corps à explorer, [, Journ. offic. 7 avr. 1877, p. 2710, 1re col.]

ÉTYMOLOGIE

  • Στάσις, état fixe, et μέτρον, mesure.