stathouder

(Mot repris de stathouders)

STATHOUDER

(sta-tou-dèr) s. m.
Chef de l'ancienne république des Provinces-Unies.
On l'a reçu à Amsterdam [le prince d'Orange], et on devait le recevoir dans toute la Hollande et la Zélande, hier 4 juillet, stathouder du pays, c'est-à-dire gouverneur [PELLISSON, Lett. hist. t. I, p. 217]
Les prérogatives ou droits du stathouder, capitaine et amiral général, sont immenses ; il commande également les armées de terre et de mer, et dispose de tous les emplois militaires ; il accorde grâce aux criminels, préside à toutes les cours de justice, et les sentences y sont rendues en son nom [CONDIL., Étud. hist. II, 4]
Ce titre fut d'abord relatif à chacune des Provinces-unies : stathouder de Hollande, de Zélande.

ÉTYMOLOGIE

  • Holl. stat, État, et houder, qui tient, de même radical que l'allem. halten, tenir, et l'angl. to hold.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

stathouder

STATHOUDER. n. m. Mot emprunté du hollandais. Titre que l'on donnait au chef de l'ancienne république des Provinces-Unies.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5