stipuler

stipuler

v.t. [ du lat. stipulari, exiger un engagement formel ]
1. Faire savoir expressément : La circulaire stipule qu'il faut répondre sous huitaine mentionner, préciser
2. Dans le langage juridique, énoncer une clause, une condition dans un contrat : Ce papier stipule qu'une caution de cent euros vous sera demandée spécifier

stipuler

(stipyle)
verbe transitif
faire savoir, dire d'une façon précise Le règlement stipule qu'il est interdit de courir autour de la piscine.

stipuler


Participe passé: stipulé
Gérondif: stipulant

Indicatif présent
je stipule
tu stipules
il/elle stipule
nous stipulons
vous stipulez
ils/elles stipulent
Passé simple
je stipulai
tu stipulas
il/elle stipula
nous stipulâmes
vous stipulâtes
ils/elles stipulèrent
Imparfait
je stipulais
tu stipulais
il/elle stipulait
nous stipulions
vous stipuliez
ils/elles stipulaient
Futur
je stipulerai
tu stipuleras
il/elle stipulera
nous stipulerons
vous stipulerez
ils/elles stipuleront
Conditionnel présent
je stipulerais
tu stipulerais
il/elle stipulerait
nous stipulerions
vous stipuleriez
ils/elles stipuleraient
Subjonctif imparfait
je stipulasse
tu stipulasses
il/elle stipulât
nous stipulassions
vous stipulassiez
ils/elles stipulassent
Subjonctif présent
je stipule
tu stipules
il/elle stipule
nous stipulions
vous stipuliez
ils/elles stipulent
Impératif
stipule (tu)
stipulons (nous)
stipulez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais stipulé
tu avais stipulé
il/elle avait stipulé
nous avions stipulé
vous aviez stipulé
ils/elles avaient stipulé
Futur antérieur
j'aurai stipulé
tu auras stipulé
il/elle aura stipulé
nous aurons stipulé
vous aurez stipulé
ils/elles auront stipulé
Passé composé
j'ai stipulé
tu as stipulé
il/elle a stipulé
nous avons stipulé
vous avez stipulé
ils/elles ont stipulé
Conditionnel passé
j'aurais stipulé
tu aurais stipulé
il/elle aurait stipulé
nous aurions stipulé
vous auriez stipulé
ils/elles auraient stipulé
Passé antérieur
j'eus stipulé
tu eus stipulé
il/elle eut stipulé
nous eûmes stipulé
vous eûtes stipulé
ils/elles eurent stipulé
Subjonctif passé
j'aie stipulé
tu aies stipulé
il/elle ait stipulé
nous ayons stipulé
vous ayez stipulé
ils/elles aient stipulé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse stipulé
tu eusses stipulé
il/elle eût stipulé
nous eussions stipulé
vous eussiez stipulé
ils/elles eussent stipulé

STIPULER

(sti-pu-lé) v. a.
Terme de jurisprudence. Chez les Romains, contracter par la paille.
Il est curieux de suivre la biographie d'un symbole, de voir par exemple.... comment l'herbe, suivant le cours de la végétation juridique, devint paille, stipula ; comment, la formule remplaçant le symbole et se perdant elle-même dans une locution vulgaire, le souvenir de cette paille nous reste en un mot : stipuler [MICHELET, Orig. du droit franç. Introd. CXII]
Plus tard, toute trace du symbole s'étant effacée, stipuler c'est contracter, en formant le contrat par l'échange d'une interrogation et d'une réponse effectuées dans des formes et avec des paroles solennelles.
Aujourd'hui, énoncer expressément dans un acte quelque condition obligatoire.
Un accommodement qui stipulerait notre sûreté sans nous la donner, et qui, en terminant la guerre civile, établirait la servitude [RETZ, Mém. t. I, liv. II, p. 352, dans POUGENS]
Nous stipulons qu'on ne nous demandera point les mille écus de notre vivant [PATRU, Plaidoyer 3]
On ne stipula pour eux aucune pension [BOSSUET, Lett. quiét. 67]
Plus d'un bien de l'Église était regardé comme un bien de famille [sous Louis XIII] ; on stipulait une abbaye pour la dot d'une fille ; et un colonel remontait son régiment avec le revenu d'un prieuré [VOLT., Mœurs, 175]
Absolument.
Il [Gélon, imposant aux Carthaginois la condition de ne pas immoler leurs enfants] stipulait pour le genre humain [MONTESQ., Esp. X, 5]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. stipulari, de stipula, paille (voy. STIPULE) : Dicta stipulatio a stipula ; veteres enim, quando sibi aliquid promittebant, stipulam tenentes frangebant ; quam iterum jungentes, sponsiones suas agnoscebant, ISID. HISPAL. Orig. v, 24. Rabelais a employé stipuler dans le sens de solliciter : Je suis journellement stipulé, requis et importuné pour la continuation des mythologies pantagruelicques, Pant. IV, Épistre.

stipuler

STIPULER. v. tr. T. de Jurisprudence. Convenir de quelque chose dans un contrat; demander, exiger, faire promettre à quelqu'un en contractant. Ils ont stipulé, il a été stipulé que... Il a stipulé une garantie dans le contrat. Cette clause a été formellement stipulée. Absolument, Il a stipulé et accepté pour un tel.

stipuler

Stipuler et interroguer autruy s'il ne veult pas bailler ou faire quelque chose pour celuy qui l'interrogue, Stipulari, Instipulari, Restipulari.

Stipulant et acceptant pour luy, ses hoirs, et ayant cause, Stipulatus est sibi, posteris, haeredi, eive ad quem res ab eo pertinebit, Budaeus.

Traductions

stipuler

התנה (הפעיל), הִתְנָה

stipuler

stipulate

stipuler

stipulare

stipuler

vorsehen

stipuler

предвиждат

stipuler

fastsætte

stipuler

föreskriva

stipuler

[stipyle] vt [statuts, accords] → to stipulate