stoïcien

(Mot repris de stoïciennes)

stoïcien, enne

adj. et n. [ lat. stoicus, du gr. stoa, portique, parce que les philosophes stoïciens se rassemblaient sous un portique, à Athènes ]
1. Qui témoigne d'une impassibilité courageuse devant le malheur, la douleur : Il a accueilli cette mauvaise nouvelle en stoïcien.
2. Qui appartient au stoïcisme, doctrine philosophique ; qui en est adepte.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

stoïcien

STOÏCIEN, IENNE. adj. Qui suit la doctrine du Portique où enseignait Zénon. Philosophe stoïcien.

Il se dit aussi des Choses qui appartiennent à cette doctrine. Opinion stoïcienne. Maxime stoïcienne.

Il s'emploie aussi comme nom masculin et désigne un Philosophe de la secte de Zénon. Les stoïciens étaient de cet avis.

Il désigne, par extension, un Homme austère, dur pour lui-même, insensible à la souffrance. C'est un vrai stoïcien. Il a souffert en stoïcien.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

stoïcien


STOïCIEN, ENNE, adj. et subst. STOïCISME, s. m. STOïQUE, adj. STOïQUEMENT, adv. [Sto-i-cien, ciène, cisme; sto-ike, keman.] Ces mots se disent proprement d'une anciène Secte de Philosophes. Par extension, ils se disent de ceux qui montrent, ou qui afectent une grande fermeté dans les revers et une espèce d'insensibilité pour les biens et les maux de la vie. "Il a reçu cette mauvaise nouvelle en stoïcien. "Il afecte un stoïcisme outré. "Vertu, mine, coeur, âme, courage, insensibilité stoïque. "Peut-être aurais-je mieux fait de m'armer d'une insensibilité stoïque. P... "Il s'est comporté stoïquement dans cette ocasion.
   Rem. On a dit aûtrefois, les stoïques pour les stoïciens; et Mallebranche dit tantôt l'un, tantôt l'autre. Le 1er regarde les chôses; fermeté stoïque; le 2d les persones, Secte stoïcienne et non pas stoïque, comme dit Le Gendre. On peut dire aussi que le 1er va aux chôses du coeur, courage stoïque; et le 2d aux chôses de l'esprit et de l'opinion, maxime stoïciène. = Selon Bouhours, stoïcien se dit d'un homme, qui suivait la Philosophie de Zenon; et stoïque d'un homme, qui est insensible à tout, quoiqu'il ne soit pas Philosophe. Cette distinction ne parait pas fondée. Stoïque est toujours adjectif, et stoïcien se dit substantivement de celui, qui se pique d'imiter la fermeté des Stoïciens, comme de ces Philosophes eux-mêmes.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

stoïcien

stoisch

stoïcien

stoic

stoïcien

[stɔisjɛ̃, jɛn]
nm/fStoic
adjStoic
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005