strident, ente

STRIDENT, ENTE

(stri-dan, dan-t') adj.
Qui rend un son aigre et perçant.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Nous entendismes en l'air un son haut et strident [RAB., Pant. v, 17]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. stridere, dont on rapproche le grec .

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • STRIDENT. Ajoutez : - REM. Rabelais a employé strident au sens de : qui fait grincer les dents, et a dit appetit strident pour appétit très vif : J'ay necessité bien urgente de repaistre, dents aiguës, ventre vuide, gorge seiche, appetit strident, II, 9. J., -B., Rousseau l'a répété : Car ces menins de la cour éthérée Sont tous doués d'un appétit strident De se venger, quand ils sentent la dent, Ép. I, 3. Cela n'est plus usité.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877