studieux, euse

Recherches associées à studieux, euse: laborieuse, studieusement, studiosité

STUDIEUX, EUSE

(stu-di-eû, eû-z') adj.
Qui aime l'étude. Un écolier studieux.
Studieux amateur et de Perse et d'Horace [BOILEAU, Épît. X]
Il se dit aussi des choses.
Le sage De son loisir studieux Doit faire un plus noble usage [J. B. ROUSS., Odes, II, 2]
Ces chants, de ma prison témoins harmonieux, Feront à quelque amant des loisirs studieux Chercher quelle fut cette belle [A. CHÉN., la Jeune captive]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Valerius neis [même] la clame [la femme] Hardie et artificieuse, Et trop à nuire estudieuse [, la Rose, 9457]
  • XVIe s.
    L'homme.... recognoissant sa foiblesse naturelle.... humble, obeissant, disciplinable, studieux, ennemy juré d'heresie.... [MONT., II, 236]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. estudios ; espagn. estudioso ; ital. studioso ; du lat. studiosus, de studium, étude.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877