stupéfier

stupéfier

v.t.
Causer un étonnement extrême à ; stupéfaire : L'annonce de son départ nous a stupéfiés interloquer, sidérer

STUPÉFIER

(stu-pé-fi-é) , je stupéfiais, nous stupéfiions, vous stupéfiiez ; que je stupéfie, que nous stupéfiions, que vous stupéfiiez v. a.
Terme de médecine. Diminuer, suspendre le sentiment. Le propre de l'opium est de stupéfier.
Fig. Causer une grande surprise. Ce discours stupéfia toute la compagnie.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Que la ligature ne soit aussi trop serrée, de peur de stupefier et faire perdre le sentiment à la partie [PARÉ, IX, 23]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. STUPÉFAIT ; provenç. stupefar ; ital. stupefare.

stupéfier

STUPÉFIER. v. tr. Engourdir, diminuer ou suspendre le sentiment et le mouvement.

Il s'emploie surtout figurément et signifie Causer une grande surprise. Cette nouvelle l'a stupéfié. Ce discours stupéfia toute l'assistance.

Traductions

stupéfier

bestürzt machen, in Bestürzung versetzen, konsternierenastound, stupefy, alarm, appal, dismay, puzzle, amaze, stun, bowl over, disconcert, dumbfound, stagger, startle, take abackverbijsteren, verbluffen, onthutsen, ontstellen, ontzetten, verdoven, verstomd doen staanהדהים (הפעיל), היכה בתדהמה, הימם (פיעל), הפליא (הפעיל), הִפְלִיא, הִדְהִיםconsternarkonsterniconsternarällistyttääatordoar, bestificar, desconcertar (stypefje)
verbe transitif
causer un grand étonnement à qqn Son comportement nous a stupéfiés.

stupéfier

[stypefje] vt
(= étonner) → to astonish, to stun
Sa réponse m'a stupéfié → I was astonished by his answer., I was stunned by his answer.
(rendre inerte, insensible) → to stupefy