suage

SUAGE1

(su-a-j') s. m.
Humidité d'une bûche sortant par les deux bouts à la chaleur du feu.
Terme de marine. Action d'enduire un vaisseau de graisse. Ces graisses elles-mêmes. Ce que coûte le graissage d'un vaisseau.

ÉTYMOLOGIE

  • Suer.

SUAGE2

(su-a-j') s. m.
La partie carrée du pied d'un flambeau, qu'on appelle doucine, lorsque le pied du flambeau est rond, [RICHELET, ]
Les flambeaux seront marqués et contremarqués au collet du pied et tuyaux ; le suage ou doucine et carré du pied seront marqués du poinçon du maître, [, Réglem. du 30 déc. 1679]
Les calices seront marqués ou contremarqués au bouge, fausse coupe et couvercle ; les vases, suages ou doucines forgées, et carrés du pied marqués du poinçon du maître, [, ib.]
Espèce de petit ourlet sous le bord d'un plat ou d'une assiette d'étain, [RICHELET, ]
Outil dont les serruriers se servent pour forger les pièces en demi-rond, les pièces triangulaires.
Enclume sur laquelle on fait les rebords d'un chaudron.