subalternement

SUBALTERNEMENT

(su-bal-tèr-ne-man) adv.
En subalterne.
Tallard quitta Londres, et y laissa Poussin, espèce de secrétaire qui, dans la suite, fut subalternement employé et fit bien partout [SAINT-SIMON, 91, 198]