submergé, ée

SUBMERGÉ, ÉE

(sub-mèr-jé, jée) part. passé de submerger
Plongé sous l'eau.
Les inondations du Nil durent, pendant des siècles, écarter tous les colons d'une terre submergée quatre mois de l'année [VOLT., Mœurs, Introd.]
Ce petit Etat des sept Provinces-Unies, pays fertile en pâturages, mais stérile en grains, malsain, et presque submergé par la mer [ID., Louis XIV, 2]
Dans le détroit du Sund nos vaisseaux submergés [DUCIS, Hamlet, I, 1]
Fig.
Voilà cette pauvre Vibraye submergée dans les plaisirs [SÉV., 3 janv. 1680]
Toutes les institutions sociales dans lesquelles nous nous trouvons submergés, étoufferaient en lui la nature, et ne mettraient rien à la place [J. J. ROUSS., Ém. I]
Terme de botanique. Se dit des plantes qui, ordinairement submergées, élèvent leurs fleurs hors de l'eau au moment de la fécondation, et redescendent sous l'eau aussitôt après.