subroger

(Mot repris de subrogeât)

subroger

v.t. [ du lat. subrogare, faire venir à la place de, de rogare, demander ]
Substituer une personne, une chose à une autre en leur conférant le même statut juridique.

subroger


Participe passé: subrogé
Gérondif: subrogeant

Indicatif présent
je subroge
tu subroges
il/elle subroge
nous subrogeons
vous subrogez
ils/elles subrogent
Passé simple
je subrogeai
tu subrogeas
il/elle subrogea
nous subrogeâmes
vous subrogeâtes
ils/elles subrogèrent
Imparfait
je subrogeais
tu subrogeais
il/elle subrogeait
nous subrogions
vous subrogiez
ils/elles subrogeaient
Futur
je subrogerai
tu subrogeras
il/elle subrogera
nous subrogerons
vous subrogerez
ils/elles subrogeront
Conditionnel présent
je subrogerais
tu subrogerais
il/elle subrogerait
nous subrogerions
vous subrogeriez
ils/elles subrogeraient
Subjonctif imparfait
je subrogeasse
tu subrogeasses
il/elle subrogeât
nous subrogeassions
vous subrogeassiez
ils/elles subrogeassent
Subjonctif présent
je subroge
tu subroges
il/elle subroge
nous subrogions
vous subrogiez
ils/elles subrogent
Impératif
subroge (tu)
subrogeons (nous)
subrogez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais subrogé
tu avais subrogé
il/elle avait subrogé
nous avions subrogé
vous aviez subrogé
ils/elles avaient subrogé
Futur antérieur
j'aurai subrogé
tu auras subrogé
il/elle aura subrogé
nous aurons subrogé
vous aurez subrogé
ils/elles auront subrogé
Passé composé
j'ai subrogé
tu as subrogé
il/elle a subrogé
nous avons subrogé
vous avez subrogé
ils/elles ont subrogé
Conditionnel passé
j'aurais subrogé
tu aurais subrogé
il/elle aurait subrogé
nous aurions subrogé
vous auriez subrogé
ils/elles auraient subrogé
Passé antérieur
j'eus subrogé
tu eus subrogé
il/elle eut subrogé
nous eûmes subrogé
vous eûtes subrogé
ils/elles eurent subrogé
Subjonctif passé
j'aie subrogé
tu aies subrogé
il/elle ait subrogé
nous ayons subrogé
vous ayez subrogé
ils/elles aient subrogé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse subrogé
tu eusses subrogé
il/elle eût subrogé
nous eussions subrogé
vous eussiez subrogé
ils/elles eussent subrogé

SUBROGER

(sub-ro-jé. Le g prend un e devant a et o : subrogeant, subrogeons) v. a.
Terme de jurisprudence. Mettre en la place de quelqu'un. Je vous ai subrogé en mes droits.
Jésus-Christ, se retirant de ce monde, subroge les prêtres en sa place [BOSSUET, Sermons, Satisfact. 1]
En vain le genre humain, effrayé par le sentiment de son crime, cherche des victimes pour les subroger en sa place [ID., 2e sermon, Passion, 2]
Subroger un rapporteur, nommer un juge en la place d'un autre qui était rapporteur. Il se dit aussi des choses en un sens analogue. Immeubles qui sont subrogés en lieu et place d'immeubles aliénés. Fig.
Ils [les pyrrhoniens] établissent des principes suivant le besoin qui les presse ; et, quand ils se sentent incommodés de ces principes, ils en subrogent de tout contraires [, Anal. de Bayle, t. III, p. 399]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Un autre consul qui fut subrogé à Brutus [BERCHEURE, f° 30, verso]
    Que celui de vous qui seroit empeschié, eslise et puisse eslire et subroguer en lieu de lui... [, Charte, dans Arch. nat. jj85, p. 116]
  • XVIe s.
    Parquoy il estoit besoin qu'ils eussent des successeurs qui fussent après subroguez au lieu d'eux, quand ils seroyent decedez [CALV., Instit. 1149]
    ... Qu'on les avoit ostez de la noblesse pour y surroger les vilains [CARLOIX, VI, 7]
    ... à la charge aussi de subroger tousjours de jeunes beufs aux vieils, selon les occurrences [O. DE SERRES, 298]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. subrogare, de sub, sous, et rogare, proposer, demander (voy. ROGATIONS).

subroger

SUBROGER. v. tr. T. de Jurisprudence. Substituer, mettre en la place de quelqu'un. Subroger quelqu'un à des créanciers. J'ai été subrogé en son lieu et place.

Subroger un rapporteur, Nommer un juge à la place d'un autre comme rapporteur.

SUBROGER se dit dans un sens analogue en parlant des Choses. Subroger des biens au lieu et place d'immeubles aliénés.

Le participe passé SUBROGÉ s'emploie comme adjectif. Subrogé tuteur, Celui qui est nommé par le conseil de famille pour empêcher que le tuteur ou la tutrice ne fasse rien contre les intérêts du mineur, et pour soutenir les droits du mineur contre son tuteur, lorsque leurs intérêts sont opposés.

subroger

Subroger, ou Subroguer, et mettre en la place d'un autre, Subrogare, Sufficere, Sublegere, Facere nominationem, In locum alterius subdere.

Se faire subroguer en un proces, Causae succedere. B.

Demander estre subrogué en un proces, Litigatorem succidaneum se offerre.

Subrogué, Litigator transcriptus, subrogatus, suffectus. B.

Commissaire subrogué au lieu d'un autre, Disceptator subnuncupatus, Subdisceptator. Bud.

Sentence de commissaire subrogué au lieu d'un autre, Subrecuperatorium iudicium. B.

Traductions

subroger

[sybʀɔʒe] vt (DROIT) → to subrogate