substituer


Recherches associées à substituer: substituer à

substituer

v.t. [ du lat. substituere, placer sous ]
Mettre en lieu et place de qqn, de qqch d'autre : Substituer la copie d'un tableau à l'original remplacer

se substituer

v.pr. (à)
Prendre la place d'un autre : Cette émission s'est substituée au téléfilm prévu.

substituer


Participe passé: substitué
Gérondif: substituant

Indicatif présent
je substitue
tu substitues
il/elle substitue
nous substituons
vous substituez
ils/elles substituent
Passé simple
je substituai
tu substituas
il/elle substitua
nous substituâmes
vous substituâtes
ils/elles substituèrent
Imparfait
je substituais
tu substituais
il/elle substituait
nous substituions
vous substituiez
ils/elles substituaient
Futur
je substituerai
tu substitueras
il/elle substituera
nous substituerons
vous substituerez
ils/elles substitueront
Conditionnel présent
je substituerais
tu substituerais
il/elle substituerait
nous substituerions
vous substitueriez
ils/elles substitueraient
Subjonctif imparfait
je substituasse
tu substituasses
il/elle substituât
nous substituassions
vous substituassiez
ils/elles substituassent
Subjonctif présent
je substitue
tu substitues
il/elle substitue
nous substituions
vous substituiez
ils/elles substituent
Impératif
substitue (tu)
substituons (nous)
substituez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais substitué
tu avais substitué
il/elle avait substitué
nous avions substitué
vous aviez substitué
ils/elles avaient substitué
Futur antérieur
j'aurai substitué
tu auras substitué
il/elle aura substitué
nous aurons substitué
vous aurez substitué
ils/elles auront substitué
Passé composé
j'ai substitué
tu as substitué
il/elle a substitué
nous avons substitué
vous avez substitué
ils/elles ont substitué
Conditionnel passé
j'aurais substitué
tu aurais substitué
il/elle aurait substitué
nous aurions substitué
vous auriez substitué
ils/elles auraient substitué
Passé antérieur
j'eus substitué
tu eus substitué
il/elle eut substitué
nous eûmes substitué
vous eûtes substitué
ils/elles eurent substitué
Subjonctif passé
j'aie substitué
tu aies substitué
il/elle ait substitué
nous ayons substitué
vous ayez substitué
ils/elles aient substitué
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse substitué
tu eusses substitué
il/elle eût substitué
nous eussions substitué
vous eussiez substitué
ils/elles eussent substitué

SUBSTITUER

(sub-sti-tu-é) , je substituais, nous substituions, vous substituiez ; que je substitue, que nous substituions, que vous substituiez v. a.
Mettre une chose, une personne à la place d'une autre.
Vous voulez que je substitue la définition à la place du défini ; cela ne change jamais le sens du discours, je le veux bien [PASC., Prov. IV]
Ils [les apôtres] laisseront après eux des héritiers ; ils ne cesseront de se substituer des successeurs les uns aux autres, et cette race ne finira jamais [BOSSUET, 1re instruct. past. 6]
Avec quelle confiance le [M. de Montausier] substitua-t-il [le roi] en sa place dans l'un de ses plus importants et plus indispensables devoirs ? [FLÉCH., M. de Montaus.]
Alexandre Sévère, ayant fait rétablir plusieurs ouvrages de Trajan, y fit remettre partout le nom de ce prince, sans souffrir qu'on y substituât le sien [ROLLIN, Trait. des Ét. 5e liv. 1re part.]
Quand les enfants commencent à parler, ils pleurent moins ; ce progrès est naturel, un langage est substitué à l'autre [J. J. ROUSS., Ém. II]
Ce prince [Caligula] faisait transporter de la Grèce en Italie les plus parfaites statues des dieux, auxquelles on coupait la tête pour y substituer la sienne [DIDER., Cl. et Nér. I, 5]
Terme de jurisprudence. Appeler quelqu'un à une succession après un autre héritier ou à son défaut.
On y trouva [dans le testament de César] qu'il avait adopté Octavius, fils de la fille de sa sœur, pour son fils et son principal héritier ; et qu'il lui avait substitué, en cas de mort sans enfants, Decimus Brutus, un des principaux conjurés [VERTOT, Révol. rom. XIV, 282]
Il se dit de même des héritages qu'on laisse par substitution. Il avait substitué cette terre aux aînés de sa maison.
Si mon bien n'était pas substitué, je serais tout à fait ruinée à l'heure que je vous parle [DANCOURT, les Agioteurs, II, 13]
Se substituer, v. réfl. Se mettre en place de.
Il n'était plus question de se faire à son gré des pasteurs imaginaires ; ils étaient tous faits, et Grotius avait reconnu qu'ils se substituaient les uns aux autres par un ordre immuable [BOSSUET, 2e Instr. sur les passages, Dissert. sur Grotius, 22]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Et fut, en lieu de li, substituez Marcius Oracius [BERCHEURE, f° 30, verso.]
  • XVIe s.
    Et au cas que l'un d'eulx [héritiers institués] vienne à defaillir, je substitue en sa part celuy qui survivra [MONT., I, 216]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn, substituir ; ital. sostituire ; du lat. substituere, de sub, sous, et statuere, établir.

substituer

SUBSTITUER. v. tr. Mettre une personne, une chose à la place d'une autre. L'enfant qu'elle nourrissait étant mort, elle substitua son fils à la place. Substituer un mot à un autre. On l'accuse d'avoir retiré des pièces du dossier et d'en avoir substitué d'autres.

En termes de Jurisprudence, Il signifie Appeler quelqu'un à une succession après un autre héritier, ou à son défaut. Il laissa tous ses biens à son frère et il lui substitua son neveu.

Il se dit de même en parlant des Biens qu'on laisse à quelqu'un par testament, pour qu'il en jouisse après le premier héritier. Il avait substitué cette terre aux aînés de sa maison.

substituer

Substituer, ou mettre aucun en la place d'un autre, Substituere, Subrogare, Sufficere.

Substituer en la place d'un trespassé, In locum demortui sublegere.

Heritiers substituez, Haeredes secundi. B.

substituer


SUBSTITUER, v. act. SUBSTITUT, s. m. SUBSTITUTION, s. f. [Substitu-é, titu, tu-cion: dern. é fer. au 1er.] Substituer, c'est, en général, mettre une chôse, une persone à la place d'une aûtre. "Il ôta ces papiers et en substitua d'aûtres. = En particulier, et en termes de Droit, Apeler quelqu' un à une succession aprês un aûtre, ou au défaut d'un aûtre. "Il a laissé tous ses biens à son frère et lui a substitué son neveu. = Substitut se dit dans le 1er sens; Oficier de Judicatûre, chargé de soulager l'Oficier principal dans ses fonctions, et quelquefois de le substituer. "Le substitut d'un Intendant de Province, d'un Procureur Général. = Substitution s'emploie dans le 2d. sens. "La substitution n'est ouverte qu'aprês la mort de l'héritier institué.

Synonymes et Contraires

substituer

verbe substituer
Mettre à la place de.

substituer (se)

verbe pronominal substituer (se)
Traductions

substituer

substitute, replace, succeedinboeten, vervangen, indeplaatsstellenvan, vervangen (door), onderschuiven, in de plaats stellen vanהחליף (הפעיל), הֶחְלִיףvervangsubstituieren, an die Stelle setzen von, austauschenanstataŭigisubstituirfazer substituir, pôr no lugar desostituire替代대체ทดแทน (sypstitɥe)
verbe transitif
mettre à la place de qqn ou qqch d'autre substituer une image à une autre

substituer

[sypstitɥe] vt
substituer qn/qch à → to substitute sb/sth for
substituer un mot à un autre → to substitute one word for another [sypstitɥe] vpr/vi
se substituer à qn (= représenter) → to substitute for sb (= évincer) → to substitute o.s. for sb