succion

succion

[ sysjɔ̃ ou syksjɔ̃] n.f. [ lat. suctio, de sugere, sucer ]
Action de sucer, d'aspirer un liquide en le prenant entre ses lèvres : Les bruits de succion pendant la tétée.

succion

(sysjɔ̃)
nom féminin
action de sucer, d'aspirer qqch avec la bouche le bruit de succion d'un nouveau-né qui tète

SUCCION

(su-ksion ; en vers, de trois syllabes) s. f.
Action de sucer ou d'attirer un fluide dans sa bouche en faisant le vide dans cette cavité à l'aide de l'inspiration. L'animal qui tète, exerce la succion sur le mamelon.
Il [l'éléphant] est le maître d'attirer par une forte succion les liquides [BUFF., Morc. choisis, p. 173]
La succion ne doit pas être regardée comme un grand phénomène dans l'économie animale ; mais son mécanisme est très savant aux yeux du physicien [CABANIS, Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. I, p. 126]
Propriété qu'ont les racines, les feuilles, etc. de pomper les fluides.
Il y a un rapport direct entre la transpiration du végétal et la succion qu'il exerce par ses racines [FOURCROY, Conn. chim. t. VIII, p. 300]
Il se dit de toute autre action comparée à la succion.
La force de succion produite par l'action du feu [BUFF., Add. théor. terr. Œuv. t. XIII, p. 87]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Succion [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. succio ; d'une forme fictive, suctionem, de sugere, sucer.

succion

SUCCION. n. f. T. didactique. Action de sucer. La succion d'une plaie. La succion est préconisée contre les morsures de serpent.

succion


SUCCION, s. f. [Suk-cion.] Action de sucer. Il y a des plaies qu'on guérit par la succion. — Ce mot n'est d'usage que dans de pareilles ocasions.

Traductions

succion

suction

succion

יניקה (נ), מציצה (נ), מְצִיצָה

succion

흡입

succion

Sugning

succion

ดูด

succion

[sy(k)sjɔ̃] nf
(action de la bouche)sucking
bruit de succion → sucking noise
(TECHNIQUE)suction