succulent, ente

SUCCULENT, ENTE

(su-ku-lan, lan-t') adj.
En parlant des aliments, qui a beaucoup de suc, très nourrissant. Bouillon, potage succulent.
La maturité des fruits succulents dont ils [les becfigues] portent le nom [BUFF., Ois. t. IX, p. 274]
Une viande succulente et si bonne qu'elle fait la base de nos meilleurs repas [ID., Quadrup. t. I, p. 181]
Terme de botanique. Se dit des organes végétaux qui sont spongieux, gorgés de sucs, et qui ont à peu près la consistance de la chair.
Il se dit quelquefois de personnes bien nourries.
Plus de cent dieux de compte fait, Qu'elle a tous nourris de son lait, ô la succulente nourrice ! [SCAR., Virg. VI]
Vous n'avez point tâché de me faire excommunier [moi, Michel-Ange] pour avoir mis.... de succulents cardinaux nus comme la main en enfer, dans mon tableau du jugement dernier [VOLT., Dict. phil. Envie.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Si c'est une fille vierge, succulente et sanguine, usant de viandes chaudes, humides et venteuses [PARÉ, XVIII, 56]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. succulentus, de succus, suc.