surabondamment

surabondamment

adv.
Bien au-delà du nécessaire : Un footballeur surabondamment médiatisé excessivement ; insuffisamment

SURABONDAMMENT

(su-ra-bon-da-man) adv.
Plus que suffisamment.
Nous croyons qu'il [Jésus-Christ] a payé surabondamment tout ce que nous devions à son Père justement irrité contre nous [BOSSUET, Réfut. cat. Ferry, Préambule.]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Superhabundamment [ORESME, Thèse de MEUNIER.]

ÉTYMOLOGIE

  • Surabondant, et le suffixe ment ; provenç. sobreaundosamen ; cat. sobreabundantment ; espagn. sobreabundantemente ; ital. soprabbondantemente.

surabondamment

SURABONDAMMENT. adv. D'une manière surabondante, plus que suffisamment. Il en a parlé surabondamment.

surabondamment


SURABONDAMMENT, adv. SURABONDANCE, subst. fém. SURABONDANT, DANTE, adj. SURABONDER, v. n. [Su-rabondaman, dance, dan, dante, dé: 3e lon. 4e br. au 1er, lon. aux aûtres.] Surabonder, c'est abonder au-delà même de ce qui est nécessaire. Surabondant, qui surabonde. Surabondance, três-grande abondance. Surabondamment; plus que sufisamment. "Où le péché avait abondé, la grâce a surabondé. Grâce surabondante. "Surabondance de grâces, de mérites, de droit, de preûves. "J. C. a satisfait surabondamment pour tous les hommes.
   Rem. L'Acad. n'admet surabonder que dans la phrâse de l'Écritûre, que nous avons raportée. Il me semble que c'est en trop restreindre l'usage; et que ce verbe fait três-bien dans la phrâse suivante. "Le Public est rassasié des vers français, dont~ tous nos Journaux surabondent. Mercier. = Surabondant signifie quelquefois superflu, inutile. "Ce que vous aviez dit sufisait; ce que vous avez ajouté est surabondant.

Traductions

surabondamment

abundantly

surabondamment

sobreabundantemente

surabondamment

soprabbondantemente