surcroître

(Mot repris de surcroîts)
Recherches associées à surcroîts: en outre

SURCROÎTRE

(sur-kroî-tr') v. n.Il se conjugue comme croître.
Croître plus qu'il ne faut, s'élever au-dessus du niveau de la surface de la peau. Retrancher les chairs qui surcroissent.
V. a. Augmenter, accroître avec excès. Surcroître le prix d'une marchandise.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Gallehaut, dans son affliction, fut si longtemps sans vouloir boire ni manger, que la chair luy fust surcreue et pourrie aux deux parties de la bouche [, Lancelot du lac, t. I, f° 165, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Oster la chair surcroissante n'est œuvre de nature [PARÉ, XI, 8]
    La culture sera de houer ce nouveau plant.... ne souffrant qu'aucune herbe y surcroisse jamais [O. DE SERRES, 161]

ÉTYMOLOGIE

  • Sur 1, et croître ; provenç. sobrecreisser ; espagn. sobrecrecer.

surcroître

SURCROÎTRE. v. n. Il ne se dit guère que De la chair qui vient dans les plaies, et en plus grande abondance qu'il ne faudroit. Il faut faire manger la chair qui surcroît en cette plaie, qui commence à y surcroître.

On le fait actif au sens d'Accroître au-delà des bornes. Il ne faut pas surcroître brusquement le prix desmarchandises.