surdorer

SURDORER

(sur-do-ré) v. a.
Dorer doublement, solidement. Fig.
Cette aventure d'Égypte change à la fois la fortune et le génie de Napoléon, en surdorant ce génie, déjà trop éclatant, d'un rayon du soleil qui frappa la colonne de nuée et de feu [CHATEAUBR., Mém. t. v, p. 293]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Couvercle d'argent surdoré et esmaillé [DE LA BORDE, Émaux, p. 504]

ÉTYMOLOGIE

  • Sur 1, et dorer ; provenç. subredaurar ; espagn. sobredorar.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

surdorer

SURDORER. v. a. Dorer doublement, dorer à fond, solidement. Surdorer un lingot d'argent qui doit être mis à la filière.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835

surdorer

Surdorer, Deaurare.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

surdorer


SURDORER, v. act. Dorer doublement ou à fond et solidement.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788