sureau

(Mot repris de sureaux)

sureau

n.m. [ lat. sambucus ]
Arbuste à fleurs blanches et dont le bois, très léger, renferme de la moelle.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

sureau

(syʀo)
nom masculin pluriel sureaux
petit arbre qui donne des grappes rouges fabriquer une flûte avec le bois du sureau
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

SUREAU

(su-rô) s. m.
Genre de plantes, la plupart arbustives, qui appartient à la famille des caprifoliacées, où l'espèce appelée ordinairement sureau est le sambucus nigra, L. Sureau d'eau ou aquatique, viorne obier.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Suraut [DU CANGE, sambussus.]
  • XVIe s.
    Prenez huile de suzeau, en laquelle ferez infuser des fourmis [PARÉ, XVIII, 43]
    Le sureau, pour sa grosse moële, s'enracine très facilement de branche [O. DE SERRES, 561]
    La racine du petit sureau, en latin ebulus [hièble] [ID., 952]
    Le suzeau [RAB., IV, 62]

ÉTYMOLOGIE

  • Le lat. est sambucus, donnant le prov. sambuc, le portug. sabugo et l'ital. sambuco. Mais à côté est sabucus, qui a donné régulièrement l'ancien français seü. Les patois y concordent : Berry, seû, seue, suis, suyau ; wallon, sawe, sawon, sahon ; namur. seusse ; picard, séu ; poitou, seu ; génev. saü, saiu ; vaudois, suau, sahu, sau ; Franche-Comté, saivu, seu ; normand et Maine, seur. Comment les patois ont-ils de seu fait seur, par l'addition d'une r, on ne le sait ; mais le fait est là. De seur il a été facile de passer au diminutif sureau ; on y a passé dès le XIVe siècle. Quant à la forme suzeau du XVIe siècle, elle est due au vice de prononciation qui, chez les Parisiens, au XVe et au XVIe siècles, changeait l'r en z (voy. CHAISE)
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

sureau

SUREAU. n. m. Arbre de la famille des Chèvrefeuilles, dont les branches sont remplies d'une moelle tendre et abondante et qui produit des fleurs blanches d'une odeur particulière et forte, auxquelles succèdent des fruits rouges-noirâtres. On emploie en pharmacie les fleurs et les feuilles de sureau.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

sureau

Sureau, m. acut. Sambucus.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

sureau


SUREAU, s. m. [Suro.] Espèce d' arbre moelleux. "Les feuilles, l'écorce, les fleurs et les fruits de sureau ont des propriétés médicinales.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

sureau

vlierboom

sureau

hyld

sureau

sambuko

sureau

sambuca

sureau

sambucus

sureau

fläder

sureau

sambuco

sureau

bezinky

sureau

mustaseljanmarja

sureau

[sureaux] (pl) [syʀo] nm (= arbre) → elder tree, elder
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005