suret, ète

Recherches associées à suret, ète: aigrelet, discourir, lupanar, platitude

SURET, ÈTE

(su-rè, rè-t') adj.
Un peu sur. Un fruit suret. Une pomme surète.

REMARQUE

  • Puisque l'Académie double le t pour le féminin dans duret, durette, diminutif de dur, il aurait mieux valu ne pas ajouter une exception aux six qui existent (complet, concret, discret, inquiet, replet, secret, et leurs composés incomplet, indiscret). Si ces mots-là ne doublent pas le t au féminin, ils ont du moins pour eux une raison d'étymologie, PAUTEX.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Dès la première veue il connoissoit fort bien un gentil-homme, et au sentir mesme ; car il vouloit qu'un vrai noble eust un peu l'eseille [aisselle] surette, et les pieds fumants [D'AUB., Faen. IV, 7]

ÉTYMOLOGIE

  • Dim. de sur 2.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877