surnagé, ée

SURNAGÉ, ÉE

(sur-na-jé, jée) part. passé de surnager
L'huile surnagée par le liége. Fig.
Une véhémence [de douleur, chez la femme de Cavoie] si égale et si soutenue, et toujours surnagée de religion, est peut-être un exemple unique et bien respectable [SAINT-SIMON, 434, 34]