sursaut

sursaut

n.m.
1. Mouvement brusque, occasionné par une émotion subite ou violente : Il eut un sursaut de peur soubresaut, tressaillement
2. Reprise de vitalité, d'énergie : Nous avons assisté à un sursaut de dynamisme sur les marchés boursiers regain
En sursaut,
brusquement : Il m'a réveillé en sursaut.

SURSAUT

(sur-sô) s. m.
Mouvement brusque, occasionné par quelque sensation subite et violente.
Quand je vis en sursaut une bête effroyable [RÉGNIER, Épît. I]
Le cheval fit un grand sursaut, et il retomba des quatre pieds [RETZ, IV, 320]
Elle se redresse comme en sursaut, et Mme de Coulanges lui dit : Ma pauvre sœur, vous ne rêvez point du tout [SÉV., 346]
Et si je dors, je me réveille avec des sursauts qui sont pires que de ne pas dormir [ID., 17 juin 1671]
C'est une chose merveilleuse de voir combien sérieusement et vivement il décrit son réveil comme en sursaut au milieu de la nuit [BOSSUET, Var. IV, 17]
S'éveiller en sursaut, être réveillé subitement par quelque grand bruit ou par quelque violente agitation.
Et la peur d'un prévôt ne m'éveille en sursaut [RÉGNIER, Sat. v.]
Lorsque, par grand hasard, quelquefois je sommeille, Un bruit affreux de clefs en sursaut me réveille [REGNARD, Fol. amour. I, 2]
Fig.
Il ne craint pas que du remords La voix en sursaut le réveille [SAURIN, Beverlei, v, 1]
Ces airs proscrits [les chants révolutionnaires] qui, les frappant de crainte, Ont en sursaut réveillé tous les rois [BÉRANG., V, sergent]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Si sul [seulement] dous jorz avant u treis M'en eüssiez conseil requis, Jeo vos deïsse mun avis ; Si en sorsaut, senz purpenser, Ne vous en sai conseil doner [BENOIT, II, 3251]
  • XIIIe s.
    À cel mot Jehans l'entendi ; S'est tressallis tout autressi Com cil qui en soursaut s'esveille [, Bl. et Jeh. 479]
  • XVIe s.
    Il meit en aguet trois mille hommes pour luy donner sur la queue en sursault, pendant que luy le chargeroit de front [AMYOT, Sertor. 18]
    Au sortir du chasteau il lui empoigne le bras en sursaut, disant : qu'avez-vous fait, miserable ? [D'AUB., Hist. II, 187]
    Aulcuns tiennent que cela trouble la cervelle tendre des enfants de les esveiller le matin en sursault [MONT., I, 195]

ÉTYMOLOGIE

  • Sur 1, et saut.

sursaut

SURSAUT. n. m. Mouvement brusque occasionné par quelque sensation subite et violente. S'éveiller en sursaut, Être éveillé subitement.

Il s'emploie aussi figurément. Un sursaut d'énergie.

sursaut


SURSAUT (en) adv. [Sursô; 2e lon.] S'éveiller en sursaut; subitement, par quelque grand bruit, ou par quelque violente agitation. — C'est tout l'emploi de ce mot.

Synonymes et Contraires

sursaut

nom masculin sursaut
Mouvement brusque.
Traductions

sursaut

herrijzenis, verrijzenis, plotselinge opleving, plotselinge schokjump, start, resurgence, resurrection, spike, spurteksalto, releviĝobote, brincosobressaltoburst, sobbalzo, sussulto, trasalimento (syʀso)
nom masculin
1. mouvement brusque du corps un sursaut de peur
2. brusquement se réveiller en sursaut

sursaut

[syʀso] nm
[surprise] → start, jump
en sursaut → with a start
(fig) un sursaut de [énergie, indignation] → a sudden fit of, a sudden burst of