survanté, ée

SURVANTÉ, ÉE

(sur-van-té, tée) adj.
Vanté avec excès.
M. Robie, dont les Raisins, très colorés, valent assurément les fruits de feu Saint-Jean, de Lyon, un peu survanté [BÜRGER, Salons de 1861 à 1868, t. II, p. 142]

ÉTYMOLOGIE

  • Sur, préposition, et vanter.