sycophante

sycophante

n.m. [ lat. sycophanta, du gr. sukophantês, celui qui dénonce les voleurs de figues ]
1. Dans l'Antiquité grecque, personne qui dénonçait les atteintes au bien public.
2. Litt. Calomniateur ; délateur.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

SYCOPHANTE

(si-ko-fan-t') s. m.
Nom qu'on donnait dans Athènes aux dénonciateurs qui livraient aux passions de la foule les citoyens éminents et surtout ceux dont elle redoutait le plus la raison ou la vertu.
Il y avait des gens à Athènes qui ne vivaient que de délations ; on les appelait sycophantes [LÉVESQUE, Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. IV, p. 273]
Aujourd'hui, fourbe, menteur, fripon, délateur, coquin.
Sa personne étant ainsi faite [le loup habillé en berger], Et ses pieds de devant posés sur sa houlette, Guillot le sycophante approche doucement [LA FONT., Fabl. III, 3]
Le sycophante alors me répondit, Qu'il faut tromper pour se mettre en crédit [VOLT., Hypocr.]
Espèce de carabe.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ceulx qui disent, qu'anciennement il estoit prohibé et defendu de transporter des figues hors du païs d'Attique, et que delà les delateurs qui accusoient et deceloient ceux qui en transportoient, furent appelez sycophantes [AMYOT, Solon, 48]

ÉTYMOLOGIE

  • En grec, nom donné aux dénonciateurs des voleurs de figues dans les bois sacrés de l'Attique, ou, selon Plutarque, de ceux qui en exportaient, et de là délateur, du grec, figue, et, découvrir (voy. PHÉNOMÈNE).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • SYCOPHANTE. - HIST. XVIe s. Ajoutez :
    Icy voit on clairement les vrais traits d'un parfait sycophante ou calomniateur, lequel, à tous propos, change la nature et condition de toutes choses en conformité du venin dont l'estomacq lui creve [MARNIX DE SAINTE-ALDEGONDE, Écrits politiques et historiques, Œuvres, Bruxelles, 1859, p. 78]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

sycophante

SYCOPHANTE. n. m. Fourbe, menteur, délateur, par allusion au nom que l'on donnait dans Athènes à ceux qui faisaient métier de dénoncer au peuple les citoyens éminents, les riches, les magistrats.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

sycophante


SYCOPHANTE, s. m. [Sikofante; 3e lon. 4e e muet.] Mot emprunté du Grec. Fripon, délateur, coquin. — Il n'est guère d'usage que parmi les Gens de Lettres.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

sycophante

nom sycophante
Littéraire. Personne qui dénonce.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

sycophante

sycophant

sycophante

sicofante