synalèphe

SYNALÈPHE

(si-na-lè-f') s. f.
Terme de grammaire. Réunion de deux syllabes en une seule soit par synérèse, soit par crase, soit par élision.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Semblablement, au milieu du vers est la syllabe feminine synalephée, c'est-à-dire non prononcée, comme il appert à la cinquieme du suivant vers heroïque : Bien soit venu auprès des pere et mere.... en quoy synalephe differe d'apostrophe [, Poetique de Boissiere, p. 230]

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, fondre ensemble, proprement oindre ensemble, du grec, avec, et, oindre (voy. ALIPTIQUE).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

synalèphe

SYNALÈPHE. s. f. T. de Gram. Réunion, jonction de deux mots en un seul. Quelqu'un, pour Quelque un, est une synalèphe.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835