synalèphe

SYNALÈPHE

(si-na-lè-f') s. f.
Terme de grammaire. Réunion de deux syllabes en une seule soit par synérèse, soit par crase, soit par élision.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Semblablement, au milieu du vers est la syllabe feminine synalephée, c'est-à-dire non prononcée, comme il appert à la cinquieme du suivant vers heroïque : Bien soit venu auprès des pere et mere.... en quoy synalephe differe d'apostrophe [, Poetique de Boissiere, p. 230]

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, fondre ensemble, proprement oindre ensemble, du grec, avec, et, oindre (voy. ALIPTIQUE).

synalèphe

SYNALÈPHE. s. f. T. de Gram. Réunion, jonction de deux mots en un seul. Quelqu'un, pour Quelque un, est une synalèphe.